Opéra. La Caennaise Sabine Devielhe, meilleure chanteuse lyrique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Flahaut .

La cérémonie des "International Opera Awards" s'est tenue lundi au Teatro Real de Madrid en Espagne et la native d'Ifs près de Caen a été une fois de plus récompensée.

Sabine Devieilhe est une soprano colorature, du latin colorare qui signifie orner. Cela veut dire que sa voix est agile et qu'elle peut réaliser des vocalises complexes : des arpèges, des trilles, des sauts, des notes piquées.

Ce don, Sabine Devieilhe a commencé à le travailler lorsqu'elle était au lycée Malherbe de Caen en suivant l'option musique et en travaillant en parallèle son violoncelle au conservatoire. Une fois le bac obtenu, ce sera le conservatoire de Rennes puis celui de Paris d'où elle ressort en 2011 avec une mention "très bien" et les félicitations du jury à l'unanimité, attribution rarissime.

S'en suivra une irrésistible ascension, tant sa voix aigüe ensorcelle, comme ici aux Victoires de la musique 2013 quand elle interprète la Reine de la nuit dans la Flute enchantée de Mozart. Elle sera sacrée "révélation artiste lyrique".

Cette victoire la projette sur le devant de la scène et la fait connaître du grand public.

On se rencontre ma voix et moi un peu plus chaque année.

Sabine Devieilhe en 2018

Depuis Sabine Devieilhe n'a cessé d'être récompensée pour son talent et son travail. Artiste lyrique de l'année en 2015, titre qu'elle décroche de nouveau en 2018 aux Victoires de la musique, doublé de celui de l'enregistrement de l'année pour son album Mirages. L'une de nos équipes l'avait rencontrée cette année-là.

La critique est souvent élogieuse à son égard et le prix de meilleure chanteuse décroché lundi soir à Madrid la consacre une fois de plus, à 37 ans, pour sa prestation dans Alcina de Haendel l'an dernier à l'Opéra Garnier.

L'International Opera Awards a été fondé en 2012 par le philanthrope britannique Harry Hyman afin de collecter des fonds et d'offrir des bourses aux jeunes talents lyriques.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité