Qui est ce Schtroumpf ? C'est un nouvel album qui sort le 5 mai

Les Schtroumpfs vont vivre de nouvelles aventures ! Leur créateur, Peyo, est décédé depuis 1992. Mais les éditions Le Lombard continuent à faire vivre les petits lutins bleus. Elles ont demandé à des dessinateurs de réinventer les Schtroumpfs. Le premier album sort le 5 mai, son auteur est caennais.

« C’est un Schtroumpf qui ne parle pas le schtroumpf. Il a atterri dans le village par hasard. Et il a perdu la mémoire. Aucun autre Schtroumpf ne le connaît. » explique Tebo.

Tout le monde connaît les Schtroumpfs ! Ces petits lutins bleus qui vivent plein d’aventures, sans cesse poursuivis par le vilain sorcier Gargamel et son méchant chat Azraël.

Des heures de lecture de ces bandes dessinées, ou de visionnage de dessins animés pour les plus jeunes.

Les Schtroumpfs ont été inventés par Peyo en 1958. Ce dessinateur belge a publié 16 albums des aventures de ces petits lutins bleus, avant de décéder fin 1992. Le succès était tel qu’il a créé son propre studio, repris après sa mort par son fils. Plusieurs dessinateurs se sont ensuite succédé pour donner vie aux Schtroumpfs, du tome 17 au tome 40, pour la série principale, vendue à plusieurs millions d’exemplaires.

Les éditions Le Lombard, qui collaborent depuis des années avec les productions Peyo, lancent aujourd’hui une série revisitée des Schtroumpfs. « One shot Schtroumpfs par… » invite plusieurs auteurs à retravailler les héros de Peyo pour créer un album.

Le premier à s'y coller, c’est Tebo, un auteur de bandes dessinées de Caen (14).

Une enquête menée par la Schtroumpfette

L’histoire est venue rapidement dans la tête de l’auteur normand. Tebo avait envie de raconter quelque chose de simple, de drôle. Ce Schtroumpf qui débarque dans le village et ne parle pas schtroumpf est le point de départ d’une enquête que Tebo a choisi de confier à la Schtroumpfette. Elle ne sera pas seule pour la mener, car l’auteur a voulu mettre en avant les valeurs que Peyo avait choisi pour ces lutins bleus, parmi lesquelles l’entraide et la bienveillance. 

Il ressemble à ce que j’avais en tête. C’est la première fois en 25 ans de carrière que je suis satisfait d’un album quand il est imprimé. D’habitude je dis toujours "y a des trucs qui vont pas, ce sera mieux la prochaine fois."

Tebo

Des Schtroumpfs pas tout à fait comme les schtroumpfs

Si l’histoire ne lui a pas posé de problème, Tebo avoue que le dessin lui a donné du fil à retordre. Le dessinateur parle même de « galères » tout au long de ces 9 mois.

Ces lutins bleus doivent être les siens tout en ressemblant assez à ceux de Peyo pour être identifiables. Pas question de changer la couleur de peau ni du bonnet par exemple.

Tebo voulait des Schtroumpfs moins « épais » que ceux de Peyo, dans son style à lui, plus cartoon. Mais l’auteur ajoute : «  j’ai retravaillé mon style pour leur donner un côté plus mignon aussi. »

 

 

Son héros amnésique et perdu possède un plus gros nez que les autres, afin d’être identifiable.

Mais la patte de l’auteur se voit aussi sur d’autres personnages.

Les bonnets ne sont pas les mêmes. La schtroumpfette n’a pas la même coiffure, elle n’a pas de talons mais des ballerines : elle devait pouvoir se déplacer plus vite dans l’histoire.

Vite, on a hâte de la découvrir cette schtroumpfette enquêtrice ! L'album de Tebo sortira le 5 mai et sera selon les éditions belges Le Lombard, le premier d'une prestigieuse série où chaque auteur fera revivre à sa manière les petits lutins bleus. 

Pour ceux qui veulent savoir avant tout le monde qui est ce Schtroumpf, Tebo a un bon plan : le journal de Spirou a pré publié l'album. 

 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité