Rentrée 2020 : 30 élèves sans classe au lycée Malherbe de Caen

Publié le Mis à jour le
Écrit par Salima Zeggaï .

Au lycée Malherbe de Caen, la rentrée des classes ne s'est pas déroulée sans anicroche pour les élèves de seconde. Salim, Julie et une trentaine d'autres lycéens se sont retrouvés sur le carreau, sans être affectés à aucune classe. 

Les élèves de seconde du lycée Malherbe n'imaginaient pas leur rentrée de cette façon... Environ trente d'entre eux se sont retrouvés sur le carreau, ce lundi matin 1er septembre 2020, à Caen. 



"Mon fils est arrivé à 8h ce matin et il s'est aperçu qu'il n'était pas inscrit sur les listes", explique Julie Tillard, maman de Nino qui devait entrer en seconde ce matin. S'il pense d'abord à une erreur de l'établissement, très vite, le lycéen s'aperçoit qu'il n'est pas le seul dans ce cas. L'équivalent d'une classe a été priée de patienter afin de permettre à l'établissement de trouver une solution.

Ils nous ont dit d'attendre 30 minutes, ça fait déjà 2 heures qu'on est là. J'espère qu'ils ne nous ont pas demandé de rester pour nous dire de rentrer chez nous à midi ! Ça voudrait dire qu'on est venu pour rien.

Salim, élève de Seconde au lycée Malherbe de Caen

"Je n'imaginais pas la rentrée comme ça..."

L'établissement a invité ceux qui le pouvaient à rentrer chez eux en leur précisant qu'ils pourraient être rappelés dans la journée. 



Exaspérés, plusieurs parents d'élèves, comme Julie Tillard, ont décidé de rester au lycée pour s'entretenir avec l'administration. "Certains parents sont vraiment extrêmement en colère et ne vont pas lâcher le morceau !", prévient-elle. 



"Déjà, ne pas voir son nom sur la liste, c'est stressant ! Ajoutez à ça les cris des parents et tout, ce n'est vraiment pas du tout comme ça que j'imaginais ma rentrée au lycée...", regrette Lilou. Une situation d'autant plus angoissante pour elle, Nino et Salim qui dépendent tous trois du lycée Malherbe. "C'est notre lycée de secteur, on est obligé d'y être scolarisés!"

Une classe supplémentaire

Contacté par la rédaction de France 3 Normandie, le rectorat informe que "les effectifs constatés sont plus importants que prévu. Jusqu'à maintenant, beaucoup d'élèves s'inscrivaient dans leur lycée de secteur et finissaient par se désister. Cela n'a pas été le cas cette année !"



En conséquence, le rectorat a décidé de "mettre les moyens" pour qu'une 15e classe de seconde voit le jour dès la fin de la semaine au lycée Malherbe. "D'ici là, les élèves seront dispatchés dans d'autres classes et suivront les cours comme les autres". 



De quoi rassurer les élèves et leurs parents !
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité