• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Cérémonie du 6 juin à Bernières-sur-Mer : les autorités canadiennes décommandent les vétérans

Deux cérémonies sont programmées le 6 juin 2019 à Bernières-sur-Mer. Mais elles se dérouleront en l'absence des vétérans.
Deux cérémonies sont programmées le 6 juin 2019 à Bernières-sur-Mer. Mais elles se dérouleront en l'absence des vétérans.

Grosse déception dans la commune de Bernières-sur-Mer, dans le Calvados. Les deux cérémonies prévues pour commémorer le 6 juin 44 se dérouleront en l'absence des vétérans. Les autorités canadiennes invoquent des raison de sécurité et des contraintes liées à la circulation.

Par CM et MG

A Bernières-sur-Mer, le 6 juin aura un goût quelque peu amer. Depuis des semaines, la commune du littoral calvadosien se préparait à célébrer le 75e anniversaire du Débarquement et à recevoir ses libérateurs. Une quarantaine de vétérans du Queen's Own Rifles était attendue. Mais vendredi dernier, à moins de deux semaines du jour-j, la mauvaise nouvelle est tombée, d'abord dans la presse avant d'être confirmé directement aux intéressés par courrier électronique. Les festivités se dérouleront en l'absence des anciens combattants. "C'était une chance inouïe pour nous de recevoir autant de vétérans, parce qu'on sait qu'ils ont 92, 93, 94 ans et qu'on ne les reverra plus malheureusement", regrette amèrement le maire, Denis Leportier.
 
Cérémonie du 6 juin à Bernières-sur-Mer: les autorités canadiennes décommandent les vétérans
Reportage de Marine Guigné et Marie Benoist

A Bernières-sur-Mer, la déception est d'autant plus grande que cette annulation tardive n'est pas le fait des vétérans. Le régiment du Queen's own Rifles a ainsi fait savoir à l'association de la maison des Canadiens, que cette décision avait été prise par le ministère canadien des anciens combattant, qui invoque des raisons de sécurité et des contraintes liées à la circulation. "Les gens vont avoir la psychose de rouler parce qu'on nous dit que la circulation va être tellement difficile, tellement pénible, tellement de contrôle, je pense que  ça va empêcher aussi des gens des alentours d'assister aux cérémonies", estime Nicole Hoffer, secrétaire de l'association La maison des canadiens.
 
Près de 5000 Canadiens seront en revanche bien présents à Courseulles pour la cérémonie internationale.
 

Sur le même sujet

Appel aux dons après un incendie à Elbeuf

Les + Lus