Merville-Franceville : un kite surfer meurt étouffé dans ses lignes

l'accident de Kite surf s'est produit ce 26 avril vers 11H45 / © Emilien David
l'accident de Kite surf s'est produit ce 26 avril vers 11H45 / © Emilien David

L'accident dramatique s'est produit ce 26 avril sur la plage de Merville-Franceville. La victime âgé de 47 ans se serait emmêlée dans les cordes du kitesurf après un fort coup de vent. Les moniteurs sur place n'ont pas réussi à l'extirper à temps. 

Par Alexandra Huctin

"Au loin, on a vu une voile s'envoler puis plus rien jusqu'à l'arrivée des secours", raconte un témoin sur la plage ce jeudi 26 avril à Merville-Franceville. En cette période de vacances scolaires, alors que la météo s'y prête plutôt bien les cours de Kitesurf sont très demandés.

La victime, âgée de 47 ans faisait partie des nombreux touristes inscrits aux cours de l'école Kite-R évolution . "Il est venu ce matin en famille pour ce cours", explique Olivier Paz, le maire de la commune. 
L'homme qui n'en était pas visiblement à sa première heure de voile a obtenu le feu vert des moniteurs pour s'aventurer un peu plus en mer, alors que les débutants sont cantonnés à la plage. 
Vers 11 h 45 un gros coup de vent le met en difficulté. Selon les premiers témoignages, la victime se serait emmêlée dans ses lignes et n'a pu retirer son harnais à temps. 

Lorsque le Cross Jobourg est alerté par l'école de voile de la commune, l'homme en difficulté est à  400 mètres du rivage. "A 12h15, la victime est prise en charge sur la plage de Merville-Franceville par les sapeurs-pompiers du CODIS 14 et le Service Mobile d'Urgence et de Réanimation (SMUR) de Caen", explique la préfecture maritime. 

Une heure et demie plus tard,  le kitesurfer est déclaré décédé. 

Le nombre d'accidents en augmentation? 

"Le problème avec le kitesurf c'est qu'il y a de plus en plus de demande. Et c'est comme le ski, après 3 heures de cours certains se sentent expérimentés. Assez pour ne plus prendre de cours. Et là, on risque l'accident parce que s'emmêler dans ses lignes c'est très facile", déplore une autre école de voile de l'agglomération caennaise, spécialisée dans les cours de Kitesurf que nous avons contactée après l'accident de Merville-Franceville.

Ce 26 avril, les vents étaient pourtant modérés (20 noeuds), selon les spécialistes.  
L'hiver dernier, un kitesurfer a déjà trouvé la mort sur cette plage du Calvados.

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus