L'Essor perdu dans les eaux tourmentées de la Manche: l'histoire d'un remorquage impossible

Publié le Mis à jour le
Écrit par EF

L'incroyable histoire du remorquage impossible et cauchemardesque de l'Essor, aujourd'hui échoué au large de Port en Bessin.


Stéven Gérard, président de la station SNSM de Port en Bessin, n'en revient toujours pas. Ce matin, il éprouve d'ailleurs encore quelques difficultés pour raconter de manière succincte l'histoire de ce remorquage impossible et cauchemardesque. Hier après-midi, au large du bassin de Port en Bessin, l'Essor subit une avarie de son système de propulsion. Il est remorqué par un autre bateau de pêche.


Alertée par le Cross Jobourg, une équipe de la SNSM se rend sur place pour porter secours à l'équipage du chalutier et tenter de faciliter l'approche des quais à l'embarcation. La houle et les rafales de vent compliquent la tâche de la SNSM. Un cordage de la vedette bloque les hélices du bateau des sauveteurs. Un secouriste se blesse au tibia lors de l'opération. Au final, le bateau de pêche doit remorquer la SNSM.


Quant à L'Essor, il est toujours actuellement échoué au large du bassin de Port en Bessin. Les trois marins ont été hélitreuillés. Le patron pêcheur en état d'hypothermie a été transporté à l'hôpital de Bayeux.  


Regardez l'interview réalisée par Guillaume Le Gouic


Steven Gérard, président de la station SNSM de Port en Bessin