Développement durable: à Hérouville Saint-Clair, l'association "Hérouelibre" répare les vélos

Alternative au neuf, les réparateurs de vélos fleurissent et promeuvent à leur façon la mobilité douce. Exemple à Hérouville Saint-Clair dans le Calvados où l'association "Hérouelibre" vient de voir le jour pour susciter l'envie de faire du vélo.

A Hérouville Saint-Clair dans le Calvados, deux habitants proposent bénévolement un service d'entretien et de réparation de vélos dans chaque quartier de la commune. Ainsi, Cyril Laloy et Frédéric Dutertre, habitants du quartier du Val ont créé l'association "Hérouelibre".

6 ateliers ont déjà été organisés pour une trentaine de vélos réparés.    "Il s'agit de menues réparations, nettoyage, graissage ... Nous demandons un euro pour rentrer dans nos frais. Pour les grosses réparations, nous renvoyons vers les réparateurs agréés. Il n'est pas question de faire concurrence aux professionnels.  Nous venons avec du thé, du café, des gâteaux, l'idée est de créer un moment convivial. Les gens apprécient, surtout après la période confinement. On sent qu'ils ont besoin de parler." 

Ce qui nous a fait réagir, c'est une enquête de quartier menée par la confédération syndicale des familles. Il en est ressortie que 77% des gens  étaient en demande de rangement, de parking pour les vélos. Nous-mêmes, on habite un quartier où il n'y a ni cave, ni parking à vélo. Nous avons un usage quotidien du vélo. On est obligés de monter notre vélo dans notre appartement.

Frédéric Dutertre, membre de l'association "Hérouelibre"

Nos deux adeptes de la petite reine ont donc créé leur association. Au départ, elle avait pour but d'être un relais entre la municipalité, les bailleurs sociaux et les habitants.

Il s'avère que la ville a été faite d'abord pour la voiture, constatent-ils. A part les pistes cyclables pour lesquelles la mairie a fait un effort, il y a des points morts sur les conditions de mise en sécurité et de praticabilité du vélo.

Contrairement aux autres associations qui bénéficient d'un local fixe pour réparer les vélos, nous, nous allons au devant des gens à vélo avec notre petite remorque dans laquelle nous avons tous les outils nécessaires. Nous nous installons au pied des immeubles à des endroits stratégiques où les gens peuvent nous voir. Mais nous ne réparons pas à la place des usagers, nous leur montrons, nous les accompagnons, nous sommes dans une démarche de transmission, d'éducation populaire.

Frédéric Dutertre, membre de l'association "Hérouelibre"

La structure a d'abord pour but de promouvoir la pratique du vélo comme moyen de transport courant.

Et rien de mieux que d'aller au plus près des habitants à travers des ateliers. Il s'agit d'apprendre à entretenir ou à réparer les vélos afin de "rouler librement". L'idée est aussi déchanger sur l'expérience que peuvent entretenir les usagers en ville avec leur vélo.

Les rendez-vous sont prévus le dimanche matin de 10 à 12h30 heures. A venir, dimanche 30 avril et 7 mai au quartier Montmorency, derrière le centre commercial.  Le 3 mai, "Hérouelibre" sera présente à la fête du vélo, place de l'Europe avec présentation du tracé de la nouvelle piste de vélo-école de l'agglomération.

L’association posera ses outils aux Belles-Portes les 14 et 21 mai à proximité de l’entrée du centre commercial. Il y aura également des ateliers de réparation mobiles le 28 mai et le 4 juin, à La Haute-Folie, à proximité du centre commercial et de la passerelle côté Crous. "Hérouelibre" sera le 11 et 18 juin, à Prestavoine, devant le lycée Allende, et le 25 juin et 2 juillet au Val, derrière l’école Simone-Veil.

L’accès aux ateliers de réparation participatifs est à prix libre, avec un forfait minimum de « nettoyage et graissage à 1 € ». Les mineurs accompagnés sont les bienvenus. Herouelibre inscrit son action dans un réseau interassociatif local Vélisol, Maison du vélo, CSF, Dérailleurs, Dynamo/Coeur de Nacre, Générale Marabille et Artifailles. Contacts, asso-velo@tukoz.me

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité