L'eau du cimetière disparaît sans explication : le maire d'une petite commune prend une décision radicale

Le commune de Theil-Bocage, dans le Calvados, a vu la facture d'eau de son cimetière multipliée par dix, sans aucune fuite constatée. Pour éviter d'être submergé par les factures, le maire a pris des mesures.

7m3 d'eau consommé en 2022 et... 70m3 en 2023 ! Le maire délégué du Theil-Bocage, dans le Calvados a eu la surprise de voir la consommation d'eau du cimetière de la commune exploser en l'espace d'un an.

"On a une facture multipliée par 10. Ce n'est pas normal", s'étonne Didier Allavena. Durant 15 jours, les équipes techniques ont vérifié le réseau et aucune fuite n'a été constatée.

On se demande où est partie l'eau. C'est la première fois que ça arrive ici et ça impacte le budget

Didier Allavena, maire délégué du Theil-Bocage

Une mesure écologique pour régler le problème

La piste de vols d'eau par des riverains ou des gens de passage est fortement envisagée. Pour éviter toute récidive et une nouvelle facture importante, Didier Allavena a pris la décision de supprimer l'arrivée d'eau par robinet dans le cimetière près de l'église. Et de mettre en place une alternative plus écologique pour l'arrosage et l'entretien.

"On a décidé, en concertation avec le service technique, d'installer deux grands récupérateurs d'eau de pluie. Ils sont gris de manière à ne pas défigurer l'église qui est juste à côté" détaille l'élu normand.

Les récupérateurs d'eau sont installés depuis une semaine. "Ils sont déjà pleins grâce à la météo, s'amuse Didier Allavena. Et comme nous sommes en Normandie, je pense qu'on ne devrait pas avoir de problème à les garder bien remplis pour les gens qui en ont réellement besoin au cimetière".

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité