Le Stade Malherbe fête ses 110 ans : retour sur l'histoire d'un club connu pour ses hauts et ses bas

Les 110 ans du club ont été fêtés dans une ambiance en demi-teinte. Si le SMC a réussi à sauver la mise face à Auxerre avec un match nul (1-1), il enchaîne les défaites depuis quelques temps.

Ce samedi 21 octobre, 17 917 personnes étaient présentes au stade d'Ornano à Caen pour le match qui opposait le SMC à Auxerre pour la 11ème journée de Ligue 2. Mais ce n'est pas tout : le club caennais, l'un des plus vieux en France, a fêté ses 110 ans. 

Malheureusement, la célébration a eu un goût amer, même si le club a sauvé les pots cassés avec un match nul (1-1). Depuis le début de la saison, Caen n'a pris qu'un seul point dans le classement et enchaîne son 7ème match sans victoire.

Un incroyable engouement populaire

C'est dans un bistro en 1913 qu'a été créé le Stade Malherbe, un nouveau club qui se trouve rapidement un maillot rayé bleu et rouge, et s'implante dans le quartier de Venoix, à Caen. En 1934, le stade Malherbe intègre même le premier championnat professionnel.

La Deuxième guerre mondiale stoppe son expérience du professionnalisme. Caen redevient un club amateur mais connaît paradoxalement un incroyable engouement populaire, notamment grâce à ses exploits en Coupe de France.

En revanche, les années 1970 et 1980 marquent une traversée du désert pour le stade Malherbe qui végète au niveau régional. Il faudra attendre 1988 pour voir le SMC accéder à la première division avec de nombreux jeunes joueurs formés au club, comme Fabrice Divert ou Franck Dumas.

Spécialistes de l'ascenseur

Le stade devient alors un véritable chaudron. Caen enchaîne les belles saisons jusqu'à disputer la Coupe d'Europe en 1992 et un seul et unique tour de l'UEFA perdu face à Saragosse, malgré un match resté dans toutes les mémoires. Un an plus tard, Caen quitte Venoix pour s'installer au stade d'Ornano, de quoi leur faire changer d'air et de dimension.

Néanmoins, pour le stade Malherbe, c'est aussi le début d'une série de relégations en deuxième division et de remontées dans l'élite : le SMC devient un peu spécialiste de l'ascenseur. 

En 2005, le club fait face à une énorme déception. Ils s'inclinent en finale de la Coupe de la ligue face à Strasbourg.

110 ans après sa création, Malherbe attend toujours un trophée et rêve de retrouver rapidement l'élite du football français. 

Avec Florent Turpin / FTV

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité