Les étourneaux ne sont pas les bienvenus dans le centre-ville de Lisieux

Une campagne d'effarouchement vient de débuter ce mercredi à Lisieux dans le Calvados pour tenter de chasser les milliers d'oiseaux qui s'installent chaque soir dans les platanes de la place de la république. L'opération va durer dix jours et se dérouler en deux temps.
Des milliers d'étourneaux envahissent chaque année le centre-ville de Lisieux.
Des milliers d'étourneaux envahissent chaque année le centre-ville de Lisieux. © Pierre HECKLER/PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

La première phase de la  campagne d'effarouchement consiste à utiliser à la tombée de la nuit, des pétards et des lasers pour déstabiliser les oiseaux tranquillement installés dans les arbres de la place de la République. Le bruit des pétards qui ressemble à des explosions, ainsi que l'utilisation de lasers provoque du stress chez les étourneaux qui commencent à ne plus se sentir en sécurité. Ce climat d'insécurité chez les oiseaux prépare le terrain pour la deuxième partie de la campagne d'effarouchement qui va commencer lundi prochain.

Le faucon est un redoutable prédateur pour l'étourneau.
Le faucon est un redoutable prédateur pour l'étourneau. © Alexandre MARCHI/PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Des rapaces vont être utilisés pour survoler le centre-ville de Lisieux quand le soleil se couche, deux faucons et une buse spécialement entrainées par un fauconnier pour ce travail. Ces rapaces vont faire comprendre aux étourneaux qu'ils ne sont plus du tout en sécurité dans ce milieu urbain ou habituellement ils n'ont pas de prédateurs. L'opération complète va durer dix jours et un bilan sera fait à l'issue de cette campagne d'effarouchement.

En fonction de ce que l'on constatera, on poursuivra ou non l'opération. Les étourneaux peuvent juste changer de quartier et s'installer un peu plus loin. Le but est de les chasser de la ville.

Christophe Platel, responsable coordination et logistique aux services techniques de la ville de Lisieux

De sympatiques petits oiseaux bien encombrants

Chaque année, les étourneaux en route pour le sud où ils vont passer l'hiver au chaud, font une halte dans les merveilleux platanes de la place de la République, en plein centre de Lisieux. Ils sont des milliers à s'agglutiner sur cette place très animée de la ville, comme le montre cette vidéo de nos confrères du journal Le Pays d'Auge.

Cette marée d'étourneaux provoquent de nombreuses nuisances. Le bruit chaque soir parfois assourdissant pour les riverains et surtout les fientes qui s'abattent sur les voitures, les passants, le sol et les tables des terrasses de café. La ville a donc décidé de lancer une grande campagne d'effarouchement pour tenter d'accélérer le départ de ses oiseaux bien encombrants.

La situation devient insupportable pour tout le monde. Les fientes salissent tout, les services de la ville passent tous les jours avec les balayeuses pour nettoyer et rendre le centre-ville propre. Cela coûte cher !

Johnny Briard, Maire-adjoint chargé de l'espace public à Lisieux.

Ces dix jours de campagne vont coûter à la ville de Lisieux près de huit-mille euros, un prix à payer pour se débarasser de ces milliers d'oiseaux bien sympathiques mais un peu encombrants.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région normandie insolite