Lors de la 35ᵉ journée de Ligue 2, les joueurs caennais se sont inclinés un à zéro dans un match frustrant avec un but de l'adversaire dès la 5ᵉ minute. Les hommes de Nicolas Seube n'ont pas réussi à revenir au score.

Il aura fallu à peine cinq minutes. Les Stéphanois ouvrent le score, et malgré les intentions, les Caennais ne réussissent pas à enchaîner l'adversaire et revenir au score ce samedi 27 avril à Saint-Étienne.

Malherbe paye cher ses cinq premières minutes

Les joueurs de Malherbe n'ont pas su résister à la pression de Saint-Etienne. Ils ont même été passifs sur le superbe but d'Aimen Moueffek à la cinquième minute, sans oublier le manque de précision.

Stade Malherbe a pourtant livré une belle prestation devant les 40 000 spectateurs du stade Geoffroy-Guichard. Mais cela n'aura pas suffi durant les 85 minutes de match. Saint-Étienne a laissé le ballon aux hommes de Nicolas Seube dans une position d'attente. Les Caennais se sont essayés à des frappes de loin par Mathias Autret (19ᵉ), Amine Salama, deux têtes du capitaine Romain Thomas ou encore un but, mais hors-jeu, d'Alexandre Mendy (12ᵉ).

Les Caennais n'ont rien lâché

Et les Rouge et Bleu n'ont jamais renoncé. Surtout en deuxième période. Ils ont créé des opportunités comme la lourde frappe de Didi Gaucho (82ᵉ) ou cette belle tentative d'Alexandre Mendy (87ᵉ) stoppée entre les jambes du portier stéphanois.

Les hommes de Seube n'ont pas réussi à remonter ce but de retard. Ils ont même perdu Brahim Traoré, sorti dans les dernières minutes de jeu pour une faute sur Mbuku. Le premier carton rouge de sa carrière en pro.

Les Caennais sont septièmes au classement, à deux points de Rodez.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité