• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Des véhicules historiques défilent à Port-en-Bessin pour célébrer la libération de la commune

La parade de 200 véhicules historiques à Port-en-Bessin, ce 7 juin 2019 pour fêter les 75 ans de la libération de la ville. / © Pauline Comte
La parade de 200 véhicules historiques à Port-en-Bessin, ce 7 juin 2019 pour fêter les 75 ans de la libération de la ville. / © Pauline Comte

Motos, jeeps, autos... Pour célébrer le 75ème anniversaire de la libération de Port-en-Bessin (14), des véhicules d'époque ont défilé vendredi 7 juin, acclamés par plusieurs centaines de spectateurs. Récit en images, comme si vous y étiez.

Par Pauline Comte

Au milieu des drapeaux français et anglais qui s'agitent, les moteurs vrombissent. Comme chaque année pour célébrer la libération de Port-en-Bessin le 7 juin 1944 par les Britanniques, des centaines de véhicules historiques défilent autour du port.
 

Un cortège de 200 véhicules

Dans la foule agglutinée le long de la chausée, ils sont plusieurs centaines à applaudir les motos, automobiles et jeeps qui défilent près des bassins, tout en jonglant entre parapluies, lunettes de soleil et appareil photo.

C'est le cas de Louise et Gilles venus de Haute-Loire. Même si ce couple de retraités a "du mal à s'habituer à la méteo changeante", il tenait à voir de ses propres yeux "ce patrimoine historique restauré", lance la sexagénaire.
 
Même si la météo n'en fait qu'à sa tête, les spectateurs et les participants échangent des sourires. / © Pauline Comte
Même si la météo n'en fait qu'à sa tête, les spectateurs et les participants échangent des sourires. / © Pauline Comte

Entre deux airs de cornemuse, les véhicules aux carosseries kaki circulent. Des conducteurs et passagers prennent la pose pendant que d'autres lancent des bonbons à la foule.
 
Des véhicules plus imposants roulent de l'autre côté du quai. / © Pauline Comte
Des véhicules plus imposants roulent de l'autre côté du quai. / © Pauline Comte



Toute la panoplie

Coiffe et longue robe blanche siglée d'une croix rouge : Branda porte un uniforme d'infirmière. Venue de Manchester, elle est installée à l'arrière d'une jeep. "J'ai une relation spéciale avec Port-en-Bessin", raconte cette Britannique de 65 ans. Pour elle, ce défilé a une résonnance toute particulière: son père faisait partie du 47e Royal Marine Commando, qui a permis la libération de Port-en-Bessin en juin 1944. "Je me devais de participer pour les hommes qui sont morts et qui ont libéré cette commune", explique-t-elle.

Les 420 soldats du 47e Royal Marine Commando débarquent sur la plage d'Asnelles au matin du 6 juin. Ils ont pour mission de libérer ce port de pêche. Situé entre Gold Beach et Omaha Beach, il est destiné à devenir le premier port pétrolier du Débarquement. C'est à l'aube du 8 juin que les soldats achèvent de libérer Port-en-Bessin.
 
A bord des véhicules, tous arborent des tenues d'antan. / © Pauline Comte
A bord des véhicules, tous arborent des tenues d'antan. / © Pauline Comte

Certains spectateurs se sont aussi prêtés au jeu. Armand Cottentin n'a que 10 ans mais il tenait à assister à ce défilé vêtu d'un uniforme d'époque, celui de la 101e division aéroportée américaine. L'attirail est au complet : casque de GI, sac à dos et fusil avec "crosse en métal repliable", précise-t-il en présentant fièrement l'arme factice.
 
Les spectateurs veulent immortaliser le moment avec Armand, passionné par l'Histoire du D-Day. / © Pauline Comte
Les spectateurs veulent immortaliser le moment avec Armand, passionné par l'Histoire du D-Day. / © Pauline Comte

Passionné par le Débarquement, il n'a pas hésité à faire l'école buissonière. "J'habite Port-en-Bessin. Je voulais être là pour célébrer les libérateurs et leur rendre hommage", explique le garçon bien décidé à faire vivre l'Histoire. 




 

Sur le même sujet

Embarquez à bord d'une moissonneuse-batteuse !

Les + Lus