• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Violences conjugales: le maire de Cabourg condamné à trois mois de prison avec sursis

Tristan Duval, maire de Cabourg, doit comparaître devant le tribunal correctionnel de Caen le 10 octobre prochain pour violences conjugales / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Tristan Duval, maire de Cabourg, doit comparaître devant le tribunal correctionnel de Caen le 10 octobre prochain pour violences conjugales / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Tristan Duval, le maire de Cabourg, a comparu le 10 octobre dernier devant le tribunal correctionnel de Caen pour des violences commises à l'encontre de son épouse. Le jugement a été rendu ce mercredi 21 novembre: l'élu calvadosien est condamné à trois mois de prison. 

Par CM

Lors de son procès, le 10 octobre dernier au tribunal correctionnel de Caen, Tristan Duval avait farouchement nié les faits, affirmant à l'audience que c'est son épouse qui l'avait agressé, le 7 août dernier en pleine rue. L'avocat de l'élu avait pour sa part souligné la personnalité fragile de l'épouse du maire de Cabourg. 

Une version des faits qui n'avait pas vraiment convaincu le procureur de la République qui avait requis à l'encontre de l'élu calvadosien une peine de huit mois de prison avec sursis. Les constatations médicales plaidaient en faveur de la victime: plaie à l'arcade, hématome à la pommette, trace à l'omoplate, côte fracturée et incapacité totale de travail de 14 jours. 
 

Ce mercredi, Tristan Duval a été reconnu coupable de violences envers son épouse et condamné à une peine de trois mois de prison avec sursis. Il devra également verser 2500 euros à la victime pour le préjudice moral. En revanche, pas de peine d'inéligibilité à l'encontre du maire de Cabourg, le tribunal considérant que l'infraction n'a aucun lien avec son statut d'élu.

Sur le même sujet

Gilets jaunes le manque à gagner des commerçants à Tourville la Rivièr

Les + Lus