A Vire, l'école d'infirmiers cherche des blouses blanches

Exercice pratique à l'institut de Formations de Soins Infirmiers de Vire
Exercice pratique à l'institut de Formations de Soins Infirmiers de Vire

Après avoir été menacée de fermeture, l'Institut de Formations de Soins Infirmiers de Vire voit son nombre d'élèves en première année diminuer. Pourtant, la formation bénéficie d'une bonne réputation.

Par CM et LQ

Des étudiants du Calvados, de la Manche mais aussi de Bretagne, l'Institut de Formations de Soins Infirmiers de Vire rayonne au-delà du bocage virois et séduit notamment par la taille de ses promotions et la proximité avec l'équipe pédagogique qui en découle. Et pourtant, l'école a bien failli disparaître. A l'automne 2016, le Conseil régional souhaitait la rayer de sa nouvelle carte des formations de santé. La mobilisation générale a permis de la sauver.



Mais cette année, l'école ne fait pas le plein: seulement 30 étudiants en première année sur un quota de 48 places. La bataille autour de la menace de fermeture a laissé des séquelles. La modification de la date de rentrée cette année a également joué. Pour permettre aux nouveaux diplômés d'arriver sur le marché du travail au moment où la demande est forte, la rentrée des classes a été décalée du mois de septembre au mois de février. La Direction espère que l'école fera de nouveau le plein sur la prochaine promotion. Les inscriptions au concours ouvriront au mois de mai.


Reportage de Laurent Quembre et Cyril Duponchel
Intervenants:
- Thierry Goubert, formateur en soins infirmiers
- Jocelyne Louvet, directrice IFSI/IFAS de Vire

L'école d'infirmiers de Vire cherche des blouses blanches

 

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus