Un voyage fou de plus deux ans à vélo entre l'Alaska et la Patagonie pour Jérémy le Normand et Sophie la Parisienne

C'était le 10 mai dernier et le dernier dernier col au delà de 4000 m d'altitude de tout leur voyage entre l'Alaska et la Patagonie. Ils pensent arriver fin août à Ushuaïa. / © AlaskaPentagonie-l'aventure de tous les possibles
C'était le 10 mai dernier et le dernier dernier col au delà de 4000 m d'altitude de tout leur voyage entre l'Alaska et la Patagonie. Ils pensent arriver fin août à Ushuaïa. / © AlaskaPentagonie-l'aventure de tous les possibles

Pour leur 30ème anniversaire, ils voulaient vivre l'inoubliable, c'est fait. Jérémy, originaire de Condé-en-Normandie travaillait à Paris, Sophie son amie également. Ils ont lâché carrière et confort pour traverser le continent américain du Nord au Sud à vélo : plus que 3000 km avant leur retour.

Par Alexandra Huctin

Depuis deux ans, ils ont tout mis en boîte: des milliers de photos et de vidéos, des images de drones également. A leur retour, ils en feront un film-documentaire et peut-être même un livre.

De l'Alaska à la Patagonie, il y a les paysages, les routes, mais aussi les gens rencontrés, la solidarité des habitants, l'état de la planète, le dépassement de soi. Autant de sujets qu'ils vont pouvoir partager une fois en France avec les écoliers qui suivent leur aventure depuis le début. Environ 6000 élèves en France sont abonnés à leur "road-trip", et quelques écoles de Normandie figurent dans la liste. Il faut dire que Jérémy est de Condé, dans le Calvados et a gardé beaucoup d'attaches dans la Région.
"Nous voulons une fois rentrés de Terre de Feu, nous lancer dans un grand périple français au plus proche de ce qui nous est cher", explique sophie que nous avons contacté par message depuis son périple.


La solidarité et le partage reste une valeur forte partagée du nord au sud du continent et ce sont ceux qui avaient le moins qui nous donnaient le plus. C'est sans doute l'une des plus grandes leçon du voyage. N'attendez pas d'avoir pour donner. (Jérémy et Sophie alors qu'ils parcourents les derniers 3000 kilomètres

 
Des centaines de photos déjà à découvrir sur leur page Facebook / © alaska-Patagonie- l'aventure de tous les possibles
Des centaines de photos déjà à découvrir sur leur page Facebook / © alaska-Patagonie- l'aventure de tous les possibles


Ils avaient dit à leur famille que leur voyage de 25 000 km allait durer 18 mois mais le début de leur aventure a commencé avec un accident et quelques bobos qu'il a fallu soigner. Ils sont donc partis en retard et ont dépassé la durée initiale : les deux ans de voyages ont été "fêté" mi juin sur les réseaux sociaux.
 
Les pays traversés par Jérémie et Sophie depuis le 14 juin 2017 / © Alaska-Patagonie
Les pays traversés par Jérémie et Sophie depuis le 14 juin 2017 / © Alaska-Patagonie



Facebook- le message des 2 ans de voyage envoyé à ceux qui les suivent au bout de 24808 km : 
 
Message des 2 ans de voyage

 
You tube : une vidéo émouvante pour leur deux ans de voyage résumé en 6 minutes : attention à la poussière dans l'oeil ! :



 
Le best of de leur 25 000 premiers kilomètres en 6 minutes de vidéo

Ce qui nous a manqué le plus ? l

Même loin de la Normandie et Paris, ils suivent l'actualité et envoient ce petit clin d'oeil alors que la France suffoque sous la canicule:

 
 

En octobre 2018, ils étaient en colombie 

Les Andes, la plus longue chaîne de montagnes continentale du monde c'est en quelques mots une étape formidable : très physique ( montagne) , plein de rencontres...Ils n'oublieront jamais.

 

La Colombie : ça vous dit?


Ils pensent terminer leur périple fin août 2019

Ce qui nous a manqué le plus ? Avoir une cuisine et la gastronomie française, sans hésitation ! On pourrait en écrire des lignes et des lignes, mais le fait de voyager avec un petit réchaud réduit considérablement les possibilités de cuisine même si on essaie de satisfaire au mieux nos bidons. 
 

 

Le mental 


Les leçons d'un tel périple ? Il y en a plusieurs, mais la plus grande concerne le mental explique sophie avec près de 25 000 km d'expérience dans les jambes :

"La première c'est que le mental surpasse de loin le physique et que nous sommes capables de bien plus que ce que l'on pouvait s'imaginer. "

 

Le partage 


"Enfin la solidarité et le partage reste une valeur forte partagée du nord au sud du continent et ce sont qui avaient le moins qui nous donnaient le plus. C'est sans doute l'une des plus grandes leçon du voyage. N'attendez pas d'avoir pour donner", nous rapellent sophie et Jérémy.



Aux confins du Chili et de la bolivie, une de leur plus bele étape :  le salar d’Uyuni 

 

La bolivie à vélo : il faut le faire !

Le voyage de sophie et Jérémy est à suivre sur leur page Facebook ou leur chaîne you Tube. A leur retour ils éspèrent pouvoir décrocher la diffusion d'un documentaire qui promet juste la grande aventure à partager. 

Sur le même sujet

Les + Lus