Zéro chômeur de longue durée : Colombelles s'en approche, voici comment

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Yves Gelebart
La ville de Colombelles fait partie du dispositif "Territoires Zéro Chômeurs de Longue Durée".
La ville de Colombelles fait partie du dispositif "Territoires Zéro Chômeurs de Longue Durée". © France 3 Normandie Caen

Depuis 2016, la ville de Colombelles (14) fait partie des dix territoires choisis pour expérimenter le "Territoires Zéro Chômeurs de Longue Durée" lancé par le gouvernement. La première phase de l'expérimentation touche à sa fin et l'heure est au bilan. Il est plutôt positif.

Ne plus avoir de chômeurs de longue durée sur son territoire. C'est le pari fou que la ville de Colombelles dans le Calvados s'est fixé quand elle s'est lancée en mars 2016 dans l'expérimentation "Territoires Zéro Chômeurs de Longue Durée (TZCLD).

Quand elle s'est lancée en 2016 dans cette expérimentation, la ville de Colombelles, située dans l'agglomération caennaise comptait un peu plus de 140 chômeurs de longue durée. Des personnes privées de travail depuis plusieurs années et en situation de précarité importante. Cinq ans plus tard, les deux tiers ont retrouvé un emploi en CDI grâce à l'expérimentation.

La philosophie du dispositif, c est que nul n'est inemployable. Vu le coût global du chômage pour la société qui est de 43 milliard d'euros par an, il peut-être intelligent qu'une partie de cette somme serve à accompagner les entreprises à but d'emploi qui se créent sur le territoire pour financer des CDI.

Marc Pottier

Maire de Colombelles (14)

Aujourd'hui, près de 90 habitants de la commune ont retrouvé un emploi en CDI dans divers domaine : administratif, services aux habitants ou aux entreprises, ou encore dans le maraichage. Une vraie réussite collective pour Marc Pottier qui s'investit énormément sur le dossier. "Il y a des gens qui ont envie de travailler, qui sont au chômage depuis un an, deux, trois ou cinq ans et quand ils retrouvent un emploi stable, ils consomment et créent de la richesse, payent de la TVA et au final sont moins dépendants des aides sociales"   précise le maire de Colombelles qui ajoute " on développe une dynamique vertueuse et plutôt que de payer du chômage, on permet à ces personnes de trouver leur place dans la société en tant que salarié, consommateur ou citoyen. C'est du gagnant-gagnant pour tout le monde, ces chômeurs ont retrouvé un emploi stable et la ville dépense moins d'argent en prestations sociales auprès de celles et ceux qui étaient au chômage".

Pour créer ces emplois nouveaux sans détruire ceux déjà existants et coordonner localement l'expérimentation "Territoires Zéro Chômeurs de Longue Durée", les différents partenaires engagés ont créé une association baptisée ATIPIC. Cet élément central du dispositif embauche les chômeurs de longue durée et facilite le rapprochement entre l'offre et la demande, tout en veillant à ne pas fragiliser le tissu économique local.

ATIPIC facilite et coordonne le travail de tout le monde. L'association embauche les chômeurs de longue durée, parfois après une formation nécessaire pour l'emploi recherché. Elle a bien sur des clients locaux à qui elle facture les prestations de ses salariés. Personne n'est exclu de cette expérimentation, revenus modestes ou plus aisés, chacun paie la prestation en fonction du revenu du foyer.

Marc Pottier

Maire de Colombelles (14)

Une 2ème phase va commencer 

Il reste encore sur le territoire de la commune des chômeurs de longue durée et la deuxième phase du projet va donc se développer sur les cinq prochaines années. La ville de Colombelles souhaite travailler deux nouveaux pôles d'activités : l'alimentation et la réparation de matériel.

L'alimentation, au travers d'un restaurant social ouvert en octobre 2021 et la fourniture de repas aux personnes âgées ou isolées et la réparation ou remise en état d'objets de la vie courante dont les colombellois veulent se débarrasser. Avec ces nouveaux projets, le maire de la commune espère créer 40 à 50 emplois en CDI dans les deux ou trois ans à venir. " On va s'approcher de l'objectif, zéro chômeurs de longue durée, le but étant qu'une personne sans emploi depuis plus d'un an sur la commune trouve un job rapidement. On a une obligation de l'embaucher, c'est l'esprit de la loi et ca marche !" affirme avec enthousiasme Marc Pottier. Pour le premier magistrat de la ville, il est impératif d'établir un périmètre géographique et d'y placer au centre, un acteur politique local qui coordonne toutes les forces de ce territoire.

Un défi quotidien pour le maire de Colombelles, une ville de la périphérie caennaise en pleine croissance de population avec plus de 8000 habitants et une perspective de 10 000 administrés à la fin de la décennie.

Le dispositif va être élargi à de nouveaux territoires 

La 2ème phase de l'expérimentation " Territoires Zéro Chômeurs de Longue Durée" va non seulement concerner les dix territoires candidats en 2016, mais elle va s'étendre à cinquante nouveaux territoires. Louis Gallois, le Président du Fonds d'expérimentation est venu ce mardi 30 novembre 2021 à Colombelles, faire le bilan de la première phase de l'expérimentation.

Cette affaire est en train de devenir une affaire nationale. Le bilan de cette première phase est très encourageant, même si on a eu des difficultés et des défis à relever, on a réussi à créer 13 entreprises qui ont embauché 1100 personnes . Des chômeurs qui ont retrouvés un emploi en CDI qui va leur permettre de se reconstruire et d'avoir de nouveaux projets.

Louis Gallois

Président du Fonds d'expérimentation

Pour le président du Fond d'expérimentation, le résultat obtenu montre que l'objectif de départ qui était d'offrir des emplois pérennes à tous, est possible, qu'il y a de l'activité pour tout le monde sans faire de concurrence ni à l'emploi public, ni à l'emploi privé.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.