• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Conforama : quel impact sur les 11 magasins du groupe en Normandie ?

Photo d'illustration / © Maxppp/ Ouest-France
Photo d'illustration / © Maxppp/ Ouest-France

Aucun Conforama ne devrait fermer totalement dans la région Normandie. Des suppressions de postes sont malgré tout envisageables. L'annonce devrait être officielle la semaine prochaine. Seul le magasin Maison Dépôt de Barentin et filiale du groupe est condamné à court terme. 
 

Par Alexandra Huctin

Alors que les salariés de Conforama et Maison Dépôt attendaient,mardi 2 juilletn, la diffusion de la liste des magasins concernés par les mesures de fermeture et suppressions de postes, leur journée a viré à l'attente insupportable. 
En effet, le CCE (Comité Central d'Entreprise) n'a pas pu se tenir comme prévu et il a dû être reporté, probablement au 11 juillet prochain.
 


Les élus ont refusé de siéger au CCE 


"Le CCE a été déplacé à Torcy ( Seine-Et-Marne)  dans un hôtel où il ne pouvait se tenir dans des conditions normales; l'ensemble des élus a donc refusé d'y participer", a précisé à l'AFP Jacques Mossé-Biaggini, délégué FO. En leur absence la réunion a donc été reportée. 

Une annulation qui a empêché les salariés de connaître la liste des magasins en France, impactés par le projet de restructuration. 


1900 suppressions de poste en France : c'est confirmé


Le groupe Conforama, détenu par le groupe sud-africain Steinhoff, a confirmé dans la journée le lancement d'un plan de "transformation profonde et nécessaire" passant par la suppression de 1.900 postes.
    

Ce "projet" passera en France  par la fermeture de 32 magasins Conforama et de 10 magasins Maison Dépôt, selon son communiqué.

  

11 magasins en Normandie


Dans les 10 magasins Conforama de la région ( Rouen, Caen-Mondeville, Cherbourg-La Glacerie et Le Havre, Alençon, Avranches, Tourville, Dieppe, Flers, Evreux), l'heure est donc à l'attente. Il faut ajouter à cette liste l'autre enseigne du groupe touché : Maison Dépôt qui est présent à Barentin dans l'agglomération de Rouen. Et selon la liste noire diffusée par les syndicats, il pourrait être ciblé.


Les Salariés de Cherbourg-La glacerie ont débrayé


Une quinzaine de personnes dans le magasin de l'agglomération cherbourgeoise ont stoppé le travail dans la journée pour manifester leurs craintes. Un représentant FO du magasin , délégué central, a fait savoir que le site de La Glacerie n'est à priori pas concerné par les annonces de fermeture. Il pourrait y avoir, en revanche, des suppressions de postes dans cet enseigne qui compte 35 salariés.

Selon nos confrère d'Actu.fr, le magasin pourrait être impacté sur l'emploi : "Nous avons appris, en fin de journée, que le magasin de La Glacerie n’était pas concerné, mais il pourrait être impacté par les 600 emplois qui seront supprimés hors fermetures. C’est un plan brutal et on va se battre sans relâche, ne serait-ce que par solidarité avec les magasins concernés", explique le délégué FO à  Actu.fr


Du côté de Caen-Mondeville, aucun information ne circule vraiment. Ce magasin "historique " de Conforama a peut-être pour lui un atout : il est propriétaire de ses murs. 


RTL aurait obtenu la liste de source syndicale :

La radio RTL aurait  obtenu de source syndicale la liste des 32 magasins concernés. 

INFO RTL - La liste des 32 magasins Conforama qui vont fermer en France

Le groupe Conforama, détenu par le groupe sud-africain Steinhoff, a confirmé mardi 2 juillet le lancement d'un plan de "transformation profonde et nécessaire" passant par la suppression de 1.900 postes.

 

A la lecture de cette liste, seul le Magasin  Maison Dépôt de Barentin serait donc concerné par une fermeture totale. En revanche une vague de 600 suppressions de postes sur l'ensemble des magasins pourrait toucher des enseignes de la région. 


"Le pays où la vie est moins chère" 


Conforama en France a cumulé des "pertes qui s'élèvent à près de 500 millions d'euros", affirme la direction. 
 
Ensuite, l'enseigne a dû faire face aux "mutations profondes du secteur de la distribution et plus particulièrement celui de la distribution spécialisée", à quoi s'ajoutent une concurrence exacerbée et des modes de consommation qui évoluent rapidement.
Créé en 1967, Conforama, dont le slogan "le pays où la vie est moins chère" a fait date, avait été racheté en 2011 par Steinhoff, englué dans un vaste scandale financier depuis presque deux ans.
 

Sur le même sujet

Le skipper havrais Charlie Dalin se prépare pour la Transat Jacques Vabre

Les + Lus