La formation chapelier-modiste de Coutances (50) fête ses 20 ans

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.A.

Quatre établissements français forment au métier de chapelier-modiste. A Coutances, dans la Manche, le CAP mode et chapellerie du Lycée professionnel les Sapin accueille une dizaine d'élèves chaque année. Visite des ateliers...

Reportage de JB Pattier et J Hamard

Que fait une chapelière ? 

Elle crée des chapeaux ou plutôt sa matière première. Bordalinos, casquettes, canotiers, bérêts, capelines... Elle coupe, apprête, entoile, teint la toile, le tissu, la paille ou tout autre matériau qui fera ensuite le chapeau. La chapelière fait un patron et forme le chapeau.

Que fait une modiste ?

La modiste est celle qui travaille sur la forme dèjà constituée. Elle ajoute la touche artistique au chapeau. 

Une chapelière-modiste fait les deux ! La forme et la déco

La formation de chapelier-modiste à Coutances :

Les élèves des promotions précédentes du CAP chapelier-modiste de Coutances ont créé une dizaine de chapeaux pour le Carmen de l'Orchestre de Normandie, des costumes pour l'Opéra Garnier ou encore pour d'autres salles de capitales européennes. Cette année, elles sont six élèves à s'activer dans l'atelier de création.
Après leurs études, les chapeliers modistes pourront intégrer des ateliers prestigieux, créer leur propre marque ou encore rejoindre les métiers du spectacle.

Le lycée professionnel de Coutances est l'un des quatre établissement français avec Lyon, Paris et Nogent-sur-Marne à proposer un CAP Chapelier-Modiste. (Il existe également deux CFA à Paris et Lyon)
Une dizaine de place est disponible chaque année (12 à Lyon). Les élèves sont majoritairement de jeunes adultes, souvent déjà titulaires d'un bac. Des adultes en reconversion intégrent eux-aussi régulièrement cette formation.