Covid-19 : Après plusieurs semaines de baisse, le taux d'incidence repart à la hausse en Normandie

Publié le Mis à jour le

Après plusieurs semaines de baisse, le taux d'incidence repart à la hausse dans les 5 départements normands. Au 8 mars 2022, la Normandie affiche un taux d'incidence de 608,1 cas pour 100 000 habitants. Soit une légère hausse de 5,5% en une semaine.

Les derniers chiffres publiés par l'ARS Normandie incitent à la prudence. Au 8 mars 2022, le taux d'incidence qui baissait depuis plusieurs semaines connait à nouveau une légère hausse.
La Normandie affiche un taux de 608,1 cas pour 100 000 habitants, soit une hausse de 5,5% en une semaine.

Cette hausse du taux d'incidence touche les 5 départements normands. Le Calvados affiche la plus forte hausse avec + 10,6% et un taux de 737,29. La Manche + 8%, l'Orne + 7,2% connaissent aussi des hausses significatives. La Seine-Maritime avec + 1,7% et l'Eure avec + 0,7% sont moins impactés.

Les séjours hospitaliers continuent en revanche de baisser

L'activité hospitalière liée au Covid-19 continue d'être importante mais la tendance est à la baisse. Au 7 mars 2022, 1 295 personnes atteintes du Covid-19 étaient hospitalisées (1 382 la semaine dernière) dont 97 en réanimation (93 lors du dernier point de situation). 

La vaccination de son coté se poursuit en Normandie, avec notamment le rappel vaccinal. Au 6 mars 2022, ce sont 7 577 695 injections qui ont été réalisées depuis le début de la campagne de vaccination. Au 27 février 2022, la Normandie affiche un taux de primo injections de la population éligible de plus de 12 ans de 95% et un taux de rappel de 90,7%.