Covid-19 : une baisse importante du taux d'incidence en Normandie

L'amélioration de la situation sanitaire se poursuit dans la région. La baisse du taux d'incidence s'accélère. Les hospitalisations diminuent elles ausssi mais de façon moins importante. Si les principaux indicateurs sont plus rassurants, la situation reste tendue. 

La tension hospitalière est en augmentation en Normandie : +122 personnes en une semaine pour 1540 personnes hospitalisées pour la Covid-19
La tension hospitalière est en augmentation en Normandie : +122 personnes en une semaine pour 1540 personnes hospitalisées pour la Covid-19 © Luc Nobout/Maxppp

La tendance est bonne mais il ne faut pas crier victoire pour autant. Les chiffres publiés ce mardi 3 mai au soir par l'Agence Régionale de Santé montrent une tendance à la baisse des principaux indicateurs en Normandie, à commencer par le taux d'incidence qui, en une semaine, a baissé de plus de 20 % pour atteindre les 229 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Cette baisse est observée, à des degrés divers, dans tous les départements normands, désormais sous le seuil des 300 cas pour 100 000 habitant.

les taux d'incidence en Normandie au 3 mai 2021
les taux d'incidence en Normandie au 3 mai 2021 © ARS Normandie

L'Agence Régionale de Santé rappelle toutefois que ces taux sont "toujours importants". La Seine-Maritime reste le territoire le plus touché de la région

Du mieux dans les hôpitaux mais une situation toujours tendue

Le taux de positivité et le nombre de reproduction effectif (R0, le nombre moyen de personnes qu'un cas positif va contaminer) sont également à la baisse. Tout comme les hospitalisations : 1467 personnes étaient prises en charge pour la covid-19 dans les établissements normands le 3 mai contre 1527 une semaine plus tôt. Néanmoins, la situation reste très tendue. "Le nombre de séjours en réanimation et soins critiques dépasse le niveau le plus haut atteint en avril 2020", souligne l'ARS dans son dernier rapport. 

Les hospitalisations pour covid en Normandie au 3 mai 2021
Les hospitalisations pour covid en Normandie au 3 mai 2021 © ARS Normandie

La pression sur les hôpitaux normands reste importante. Le taux d'occupation des lits "habituels" de réanimation (hors capacité supplémentaire en période covid) dépasse les 90%.

La vaccination s'accélère en Normandie

Au fil des semaines, la campagne de vaccination s'intensifie dans la région. On recensait 15 800 injections par jour au cours du mois de mars. L'obectif pour ce mois de mai est de doubler ce chiffre pour atteindre une moyenne de plus de 35 000 injections quotidiennes. Selon l'ARS, 11,74% de la population normande (387671 personnes) est aujourd'hui pleinement vaccinée (deux injections) et un quart (1 264 674 personnes) a déjà reçu une première injection. 

Pour rappel, le gouvernement a élargi le weekend dernier la vaccination aux personnes de 18 ans et plus touchées par certaines pathologies comme l'obésité (la liste complète sur le site du ministère de la santé).

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société