DIRECT-Suivez l'allocution du Président Macron ce soir à 20 heures, quels impacts pour la Normandie

Alors que l'épidémie de Coronavirus progresse partout, une intervention du chef de l'Etat était en suspens. Emmanuel Macron s'exprimera bien ce mercredi 31 mars à 20 heures, à la télévision. Il devrait annoncer de nouvelles mesures restrictives. A quoi faut-il s'attendre en Normandie ?

Le discours sera diffusé à la télévision, à suivre en direct sur France2
Le discours sera diffusé à la télévision, à suivre en direct sur France2 © Alexandra Marchi/Maxppp

Emmanuel Macron va trancher dans la journée, après un nouveau Conseil de Défense réuni à l'Elysée depuis 9 heures ce matin. Quelle stratégie sera menée par le gouvernement dans la lutte contre l’épidémie ?

Plusieurs scénarios sont préssentis et la Normandie devrait soit rester coupée en deux avec des mesures de freinage adaptées aux situations locales, soit se retrouver en confinement strict.

On sait également que les écoles pourraient fermer avant les vacances. Mais le distanciel avec une possibilité "d'école à la maison" n'est pas exclu. 

 

Suivez ici le départ de l'astronaute normand Thomas Pesquet sur France 2 ©FTV

 

La Normandie restera-t-elle coupée en deux par les mesures sanitaires ?

Si le Président Macron ne choisit pas d'appliquer des mesures strictes pour tout le territoire, la région Normandie pourrait rester coupée en deux. C'est déjà le cas depuis 13 jours et le dispositif de confinement partiel qui touche les départements de la Seine-Maritime et l'Eure. 

L'Orne pourrait les rejoindre dès ce soir après une semaine de surveillance renforcée. 

On voit très nettement une tendance se dessiner d'Est en Ouest avec un département du Calvados qui fait figure d'exception mais pour combien de temps ? Quelle seront les décisions du Président Macron avec de telles différences territoriales ? Continuer le ciblage ou harmoniser les règles ?
On voit très nettement une tendance se dessiner d'Est en Ouest avec un département du Calvados qui fait figure d'exception mais pour combien de temps ? Quelle seront les décisions du Président Macron avec de telles différences territoriales ? Continuer le ciblage ou harmoniser les règles ?

Il faut dire que les chiffres publiés par l'Agence régionale de Santé ce 30 mars ne sont pas bons : les taux d'incidence sont toujours à la hausse dans l'ensemble des 5 départements. La Manche, jusque-là relativement épargnée par cette troisième vague, augmente fortement. 

Cependant les taux d'incidence restent moins forts dans le Calvados (201 soit +2%) et la Manche (228 soit +31%) mais la très forte présence de variants fait penser que la situation peut basculer très vite, en quinze jours. 

L'Orne est à 334 ( soit +15%), la Seine-Maritime à 402 ( +17%) et l'Eure enregistre le plus fort taux à 462 (+23%).
 

Cibler ou harmoniser les mesures sanitaires en Normandie, que fera Emmanuel Macron ? 

Le nombre de personnes hospitalisées augmente encore et la tension hopitalière régionale également. "Au 29 mars, 1 418 personnes étaient hospitalisées pour COVID-19. C'est 111 de plus que le 23 mars et 186 d'entre elles étaient en réanimation (contre 169 le 23/03 : +17)", explique l'ARS. 

Selon l'application gouvernementale, Tous Anticovid, la tension en réanimation est à 77,9 % en Normandie, on flirtait avec les 50% début mars. 

La Normandie compte 2600 décès depuis le début de l'épidémie dont 18 cette semaine. 

Les hôpitaux normands ne sont donc pas saturés comme en Ile-de-France, mais pour combien de temps ?

La campagne vaccinale pourrait aussi être ciblée. Très clairement l'accent est mis sur les départements qui ont viré au rouge très foncé comme la Seine-Maritime et l'Eure : des vaccinodromes ouvrent dans les stades comme au Havre (le 6 avril) ou au Kindarena de Rouen dans les prochains jours. 

Dans l'Orne, l'accélération se fait aussi sentir aussi. Dès ce 31 mars, le centre de vaccination a été transféré au Champ de foire. 

Le centre de vaccination d'Argentan a été transféré de l’espace René-Cassin au Hall du champ de foire, pour vacciner plus de monde en une journée
Le centre de vaccination d'Argentan a été transféré de l’espace René-Cassin au Hall du champ de foire, pour vacciner plus de monde en une journée © Jean-Yves Gélébart/France Télévisions

Dernière question :  les écoles resteront-elles ouvertes en Normandie

Que va choisir Emmanuel Macron? Avancer les vacances de trois semaines pour tous les petits normands ou seulement dans les départements déjà confinés ?

Les enseignants de collèges et lycées s'attendent à un travail en distanciel depuis quelques jours et les cours sont déjà prêts pour certains. Dans certaines grandes entreprises, aussi, on se prépare à un repli pour tous à la maison et à la complexe garde des enfants.

Mais bien malin celui qui saura avant l'allocution du chef de l'Etat. Lui seul dévoilera son plan de lutte contre le Covid pour la France, ce soir à 20 heures. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société