Documentaires

Chaque lundi après votre Soir 3 et un mercredi par mois vers 00h20
Logo de l'émission Documentaires

Les champs de la colère

© DR
© DR

Elles sont unies comme les cinq doigts de la main et bien décidées à sauver leurs hommes, sauver l’agriculture ! C’est un petit groupe de femmes qui mène un combat un peu fou, et qui se fait appeler « les Foulards noirs ». 

Par Olivier Couvreur

Elles sont agricultrices ou femmes d’agriculteurs qui vivent près de Bayeux dans le Calvados, et battent la campagne pour faire entendre la voix d’un monde agricole en pleine détresse. Des exploitations laitières en faillite aux élevages bovins menacés en Normandie et en Bretagne, c’est une course contre la montre qu’engagent les femmes pour résister à la crise agricole qui détruit tant d’exploitations et de familles.


Les champs de la colère
Durée : 73'
Un film d'Anne Gintzburger
Production : Chasseur d'étoiles avec la participation de France Télévisions
avec la voix de Catherine Deneuve

C’est une épopée humaine que je raconte dans ce film. Au plus près de la vie quotidienne des femmes d’agriculteurs, à l’écoute des épreuves que leurs familles traversent et de la passion qui demeure, malgré tout, pour un métier. La terre est presque sacerdoce et ceux – celles – qui la travaillent en parlent si bien !


Voilà comment Anne Gintzburger, la réalisatrice et productrice de ce documentaire, parle d'Astrid, de Charlène, Ludivine, Stéphanie, ou encore Manon. "Elles sont toutes agricultrices, femmes ou fille d’agriculteurs. Certaines d’entre elles tiennent bon sur la ferme, les autres ont dû aller chercher ailleurs un emploi", poursuit-elle. Pourquoi ? "Parce que la terre ne suffit plus à nourrir la famille et que leur salaire est la dernière bouée."

Anne Gintzburger raconte : "durant une année, j’ai partagé leur quotidien, celui de leurs maris, de leurs enfants. A leurs côtés j’ai voulu montrer combien la terre est belle au fil des saisons, et comprendre aussi ce qui se joue en France, bien au delà des histoires particulières de nos héroïnes. Une résistance de femmes est en marche dans le monde agricole. Leur combat raconte les désordres de la société, les sacrifiés, la mondialisation. Il raconte aussi raconte la force de nouveaux collectifs qui pourraient bien faire vaciller le système."


"Les femmes des Foulards Noirs portent les convictions auxquelles je crois"


"Des convictions comme le courage et l’espérance. Celle de tout tenter pour infléchir le cours de sa vie, défendre les valeurs qui nous nourrissent intimement et transmettre une terre plus juste à ses enfants." confie ainsi la réalisatrice.

Les champs de la colère
Réalisation : Anne Gintzburger
Diffusion : lundi 26 février après Le Grand Soir 3

Didier Bedu, pdt de l'IDAC, invité du journal du 26 mars