normandie
Choisir une région

Documentaires

Le lundi en seconde partie de soirée, deux documentaires de 52 minutes racontent la vie des régions de France 3.
Logo de l'émission Documentaires

Magie de la pêche à pied à Etretat pour un malvoyant : La saison des tourteaux

© Alexandra FLEURANTIN
© Alexandra FLEURANTIN

Christophe, malvoyant profond de naissance, pêche à pied depuis ses 6 ans. Sur l’Estran, juste derrière l’image d’une falaise que les impressionnistes ont contribué à magnifier, chaque rocher et chaque trou ont pour lui une histoire propre, et sont liés à une part de la sienne.
 

Par Melinda Lellouche

"La Saison des tourteaux" un documentaire inédit : lundi 05 octobre à 22h55 sur France 3 Normandie.

La saison des tourteaux, s'étale pendant quelques semaines entre avril et juin, durant lesquelles arrivent en même temps les crabes et les touristes à Etretat. L’histoire de Christophe, pêcheur à la tâte et malvoyant de naissance, se joue et se rejoue à chaque pêche, et avec elle, un peu de la nôtre.
Bande-annonce : la saison des tourteaux

C’est pour moi un chemin qui nous amène derrière la falaise d'Etretat, comme derrière l'image d'Épinal, dans les soubassements de notre perception. La silhouette des touristes que l'on peut croiser sur ce chemin, et parfois à l'arrière-plan arrivés sur l'estran, n'est pas tant pour moi un motif de critique que la figure d'un certain rapport à la vision, un certain degré du voir où l'image est consommée plutôt qu'éprouvée. Petit à petit, il n'y a plus personne que Christophe dans le paysage...

Martin BENOIST, réalisateur

© Alexandra FLEURANTIN
© Alexandra FLEURANTIN
Nous découvrons avec Christophe une autre histoire que celle de l’« ancien village de pêcheur » que l’on veut bien raconter aux touristes. Avec elle c’est la possibilité d’appréhender l’environnement d’une manière plus sensible qui se dessine, ainsi qu’une philosophie de « la vie bonne » où la transmission, le partage, la convivialité, résistent encore et confinent au sublime.

Il y a vingt ans à cet endroit les gens étaient encore nombreux à aller comme lui à la pêche « à la tâte ». On allait « au rocher » pêcher étrilles, tourteaux, parfois homards, mais aussi crevettes et coquillages... Activité récréative pour les uns, et/ou de subsistance pour les autres, activité rituelle et gratuite : un « glanage », qui a pour ainsi dire ici disparu. Christophe continue son chemin, retournant saison après saison à cette pêche au rocher : répétant, renouvelant, et approfondissant sa connaissance, son expérience, et l'histoire qu'il entretient avec ce petit bout de territoire. Comme tordant le cou à l'histoire de « cet ancien village de pêcheurs » que l'on raconte aux touristes : il est le dernier pêcheur ici ! mais pourrait paraître le premier... 
© Alexandra FLEURANTIN
© Alexandra FLEURANTIN

Moi ce que je vois, la beauté que je vois là-dedans, c'est je te dis, le fait que ça soit immensément présent, que ça soit là depuis longtemps avant moi, et que –   j'espère – ce sera là longtemps après moi. Et ça c'est une beauté écrasante, une beauté qui te dit que t'es rien, que t'es tout petit, et que t'as de la chance, d'être en présence de ce monstre, de cette masse qui te renvoie à toute une période de la vie de la terre… parce que c'est ça en fait, c'est une accumulation de coquillage au crétacé, donc tu vois, t'imagines, c'est des bouleversements de la terre qu'ont fait ces concrétions avec cette aiguille, et, puis… voilà ! C'est ça que j'aime. Et je me sens bien. Je me sens bien parce que je me sens épaulé dans un monde… où je me sens petit.

Christophe 

 
© Alexandra FLEURANTIN
© Alexandra FLEURANTIN
Les chemins, les carrefours du labyrinthe, les trous, il les a trouvés seul ; ici un trou était un peu une cachette secrète ou plutôt un patrimoine à garder jalousement, et les anciens les ont emmenés avec eux dans leur tombe… Mais lui, il aime à partager, il aime à transmettre, et aimerait que cette pratique se renouvelle.
 
LA SAISON DES TOURTEAUX

Réalisation : Martin BENOIST
Production : Pays des Miroirs / Tell Me Films
Coproduction : France Télévisions
Avec le soutien de : de la bourse Brouillon d’un rêve de la SCAM, de la SACEM pour la musique originale, de la Région Normandie en partenariat avec le CNC et en association avec Normandie Images, de la Fondation Valentin Haüy, de la PROCIREP – Société des producteurs et de l’ANGOA, de CECIAA, de Normandie Fraîcheur Mer, du Comité Régional des Pêches Maritimes de Normandie, du Crédit Agricole Normandie.

Lundi 05 octobre 2020 à 22h55 dans "La France en vrai" sur France 3 Normandie.
Rediffusion vendredi 09 octobre à 09H15.

A lire aussi