En Normandie, rendez-vous sur les plages du débarquement avec les passionnés de la 2e Guerre mondiale .

Vincent Chatelain nous fait vivre les célébrations du débarquement de Normandie avec les bénévoles et des vétérans qui préservent la mémoire de ceux et celles qui sont tombé(e)s pour libérer la France et l’Europe. 

Vincent Chatelain sur les plages du débarquement de Normandie
Vincent Chatelain sur les plages du débarquement de Normandie © MediaTV

Vincent nous fait vivre les 75ème célébrations du débarquement au plus près des bénévoles et des vétérans qui préservent la mémoire de ceux qui sont tombés pour libérer la France et l’Europe. Il se fond dans la masse des figurants et participe aux reconstitutions pour recueillir les témoignages de ceux qui nous font revivre ces journées historiques.

Premiere rencontre avec Marc Muzard qui est le responsable de l’association CCAG, groupe qui réunit des passionnés de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et plus particulièrement du débarquement sur les plages de Normandie.
Cet ancien militaire est très attaché au devoir de mémoire. C’est aussi un grand collectionneur des objets du quotidien des soldats de l’époque :
cuillère, obus, couteaux.

Passionnés du D Day
Passionnés du D Day © MediaTV


Passionnés de la 101e division américaine débarquée sur les plages normandes le 6 juin 1944, ces férus d’histoire transforment de nouveau cet espace en véritable champ de bataille avec ses tranchées et ses armes de guerre.

Vincent Chatelain, passionné du DDay
Vincent Chatelain, passionné du DDay © MediaTV

Rentre ensuite avec Alexia Cailleteau qui est toute jeune ! Alexia est passionnée de la Seconde Guerre mondiale depuis ses 6 ans. Cette passion lui a été transmise par son grand-père, un parachutiste de l’armée française à la retraite (il n’a pas participé à la Seconde Guerre mondiale).

Elle sillonne les musées du débarquement et collectionne les objets de l’armée américaine, allemande et anglaise.
Son attrait pour cet événement est tel qu’elle décide de se vêtir comme dans les années 40 pour le quotidien. Soucieuse de remettre à l’honneur la place des femmes durant cette période, elle s’engage pour la reconstitution de la vie civile de l’époque.


Au concours de mode miss 44, quinze femmes participent au concours à l’issu duquel les trois premières sur le podium recevront un prix, mais toutes les participantes seront récompensées. Ce concours a pour objectif de montrer l’évolution des moeurs féminines et de l’esthétisme féminin durant la Seconde Guerre mondiale. Plus qu’un concours de beauté, il s’agit d’un retour historique sur l’histoire des Femmes.
Une bonne occasion pour parler de l’histoire des Femmes durant la guerre : évolution des moeurs, mode de vie, état d’esprit….

Rencontre incroyable aussi avec Marthe. A l’âge de 12 ans, Marthe His assiste à l’arrivée par erreur, de 180 parachutistes dans la commune dans laquelle elle grandit. Ses parents accueillent une centaine d’entre eux dans leur maison à Graignes. Ces parachutistes se rassemblent par la suite dans l’église et l’école du village.
Quelques jours après leur arrivée, une grande partie est massacrée lors d’une offensive allemande.Marthe His et sa soeur trouvent refuge dans l’église protégée par les Américains durant la bataille. Elles parviennent à regagner leur maison et décident de cacher les soldats survivants dans leur grenier.

Vincent séduit par la rencontre d'Alexia va même l’aider pour les derniers préparatifs du concours. C’est l’occasion, une fois encore de parler de l’histoire des Femmes durant la guerre : évolution des moeurs, mode de vie, état d’esprit….

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
débarquement dday culture histoire région normandie