gendarme fauché dans l'Eure: les recherches des fuyards se poursuivent

© Laurent LAGNEAU / France 3 Haute-Normandie
© Laurent LAGNEAU / France 3 Haute-Normandie

Une dizaine de gendarmes est toujours mobilisée pour tenter de retrouver les personnes à bord du véhicule qui a heurté un jeune militaire mardi après-midi aux Andelys dans l'Eure. Le gendarme, blessé au bras est sorti, de l'hôpital ce mercredi.

Par Marc Moiroud-Musillo

Le gendarme adjoint volontaire, âgé de 23 ans, a eu une quinzaine de points de suture au bras, preuve de la violence du choc. La victime a été opérée mardi en fin d'après-midi au CHU de Rouen.

 Il est 16 heures 30 ce mardi 19 juillet, lors qu'une Peugeot 307 tente de se soustraire à un contrôle routier à l'entrée des Andelys. La voiture heurte violemment le militaire et prend la fuitez. Un important dispositif de recherche est lancé, avec l'appui d'un hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie de Villacoublay (Yvelines). Ce mercredi matin, les occupants du véhicule sont toujours en fuite. Ils ont abandonné et incendié leur véhicule dans un hameau proche des Andelys.

Une enquête a été ouverte. Elle est menée par la brigade de recherche de Louviers (Eure).

A lire aussi

Sur le même sujet

A Evreux un festival du film d'éducation

Près de chez vous

Les + Lus