Crash de "Dropped" : huit ans après, le père d'Alexis Vastine veut mobiliser l'opinion publique

Il y a huit ans, Alexis Vastine, boxeur originaire de Pont-Audemer, disparaissait dans un accident d'hélicoptère en Argentine lors d'un tournage pour une émission de TF1. Depuis, son père se bat pour obtenir la vérité sur cet accident. Il a posté une vidéo sur les réseaux sociaux. Interview d'un homme en colère

Le 9 mars 2015, la vie s'est arrêtée une seconde fois pour Alain Vastine.

Deux mois auparavant, ce père de famille avait perdu sa fille cadette, Célie, dans un accident de voiture, sur une route près de Deauville. Son fils Alexis, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Pékin en 2008 dans la catégorie des moins de 69 kg, avait décidé de partir tourner l'émission "Dropped" en Argentine pour rendre hommage à sa sœur.

Mais le tournage de cette nouvelle émission de télé-réalité tourne au drame : le 9 mars, deux hélicoptères entrent en collision au dessus de Villa Castelli. Dix personnes décèdent sur le coup, dont trois sportifs de renom : la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse olympique Camille Muffat et le jeune boxeur normand Alexis Vastine, 28 ans.

"Je veux la vérité !"

Six personnes ont été mises en examen pour homicide involontaire dans ce dossier, dont la société de production ALP (Adventures Line Productions). 

L'enquête est officiellement arrêtée depuis décembre. L'instruction étant close, il faut désormais attendre les réquisitions du procureur de la République, puis la décision du juge d'instruction.

Les parties civiles espèrent que les mis en cause seront renvoyés devant le tribunal correctionnel, pour un procès qui pourrait avoir lieu d'ici 15 à 18 mois.

Un procès qu'Alain Vastine et les proches des victimes attendent impatiemment. Ils estiment que la société de production, qui tournait cette nouvelle émission d'aventure, porte une part de responsabilité sur cet accident et espèrent voir comparaître  les mis en examen devant le tribunal : "Je pense que le nécessaire n'a pas été fait pour la sécurité. C'est toujours pareil : c'est pour l'argent...Il faut économiser, prendre les hélicoptères les moins chers, les pilotes n'étaient pas adaptés à ces hélicos, etc... En plus, ils n'ont eu aucune compassion envers nous, même pas un petit mot pour nous soutenir dans notre chagrin... Rien ! "

Un procès qui se fait attendre

Son avocat, maître Benjamin Serfati, confirme que la phase d'enquête, qui a permis de recueillir les éléments de preuve pour déterminer les reponsabilités, est terminée et que les différentes parties échangent en ce moment leurs arguments.

Sans dévoiler le secret de l'instruction, il précise : " Les personnes mises en examen sont poursuivies pour homicide involontaire. On estime que le producteur ALP et certains membres de l'équipe n'ont pas pris les précautions les plus élémentaires qui s'imposaient pour assurer la sécurité des participants à l'émission et des techniciens. C'est pour cette raison que les parties civiles estiment que les mis en examen doivent être renvoyés devant le tribunal correctionnel, pour y être jugés, et pour que les familles puissent avoir la vérité judicaire de cette affaire."

Aucune date de procès n'est donc fixée pour le moment. Au grand désespoir d' Alain Vatine : " Ca fait déjà huit ans. C'est long, long, long... Il devrait y avoir des lois là-dessus, ça fait souffrir les gens. Ca ne va pas me rendre mon enfant ce procès, mais j'attends la vérité."

Dans le salon familial, des photos d'Alexis et de sa sœur trônent sur chaque meuble. " Vous savez, ma vie est finie. J'ai perdu mes deux enfants, je ne souhaite ça à personne. Mon fils faisait le sport que j'aimais, la boxe, je le voyais déjà avec une médaille d'or aux Jeux Olympiques...Et puis il y a eu cet accident stupide. Pourtant j'étais content qu'il parte tourner ce jeu, je me suis dit que ça allait lui changer les idées, comme il venait de perdre sa petite sœur".

Alain Vastine peine à retenir ses larmes : " Vous savez, on en parle tous les ans à la date anniversaire, c'est dur pour moi, ça rouvre les plaies. Je pense à eux tout le temps. Je vais toutes les semaines sur leurs tombes, je leur parle. Ma vie est brisée. "

Mobiliser l'opinion publique à travers les réseaux sociaux 

Depuis 2015, Alain Vastine, tout comme les proches des 10 autres victimes, ne cesse de réclamer que justice soit faite. Ils tentent de mobiliser l'opinion publique à travers différents hommages.

Ce 9 mars 2023, huit ans jour pour jour après le drame, les familles ont publié une vidéo poignante sur les réseaux sociaux.

durée de la vidéo : 00h01mn25s
8 ans après la tragédie, les proches du boxeur Normand Alexis Vastine publient une video pour réclamer justice ©association des victimes de Dropped

L'association "Alexis et ses neuf amis" vient en aide aux Argentins dans le besoin

La reconstruction est longue, le deuil, impossible. Pourtant  Alain Vastine trouve un certain apaisement dans le sport, la boxe, sa routine quotidienne, la passion qu'il partageait avec son fils. Et puis il y a cette association, baptisée " Alexis et ses neuf amis". Elle lui permet de retourner régulièrement sur les lieux de l'accident, au nord de Buenos Aires. Avec cette association qu'il a lui-même créée, il vient en aide à la population locale, très pauvre. En 2020, il a apporté aux habitants une trentaine d'ordinateurs, des jeux éducatifs et 200 paires de baskets pour les enfants les plus démunis. Il y retournera bientôt avec un chèque conséquent : " Ca me fait du bien d'aider les autres, les enfants. J'aide les petits argentins. C'est mon devoir de papa", explique-t-il.

Parallèlement à cela, Alain Vastine continue à honorer la mémoire de ses deux enfants sur le sol normand, dans sa commune de Pont-Audemer. Lui, l'ancien boxeur, organise des combats au nom d'Alexis et Célie. Le prochain événement aura lieu les 26, 27 et 28 mars. 

Intitulé" les ceintures d'Alexis et de Célie", le tournoi de boxe international prévoit 80 combats. Sur l'affiche, son fils, sa fille. Ses combats à lui.