Démission, déficit... le festival "Rock In Evreux" dans tous ses états

Publié le

Le festival emblématique de rock d'Evreux traverse une période de turbulences. Après 33 ans d'existence, "Le Rock dans tous ses états", déficitaire, avait cédé la place à "Rock In Evreux". A son tour, la gestion du festival est pointée du doigt. Sous la gauche comme sous la droite, les comptes sont dans le rouge, et les règlements de compte politiques pas très loin.

Après 5 ans de bon et loyaux services, le directeur du festival Rock In Evreux jette l'éponge. "C'est une décision difficile. Après une vie trépidante j'ai atteins un certain âge, 55 ans, il me semblait important de tourner la page pour retrouver une certaine forme de sérénité dans ma vie personnelle"  , nous explique Vincent Ficot, qui était le président fondateur de Normandy Rock en 2016.

Un déficit de 259 000€

259 000 euros, c’est le déficit du festival Rock In Evreux. Selon Vincent Fictot, ce dernier n'a rien à voir avec sa démission. "C'est un évènement qui aurait même pu aller à l'encontre de ce départ", nous indique-t-il. 

"J'ai créé cette association il y a 5 ans. La laisser avec un tel déficit m'ennuyait. Néanmoins, des solutions sont trouvées. Je n'ai pas de crainte pour le pérennité du festival l'année prochaine."

Vincent Ficot, directeur démissionnaire de Rock In Evreux

Ce déficit qui s'explique, selon Vincent Fictot, par la période post-covid : "les spectateurs ont changé leurs habitudes, on a aussi une politique en faveur des jeunes pour baisser le prix, sans compter la météo qui n'a pas été favorable." 

Une dette épongée par la mairie

Pour que le festival Rock In Evreux survive, le maire LR d’Evreux Guy Lefrand va proposer lundi prochain au conseil municipal de "voter une subvention de 200.000 €" pour effacer une grande partie de la dette. Il estime que soutenir le festival actuel est justifié. Et que comparer les deux époques n’est pas fondée. 

"Le rock à Evreux a une véritable persistance et nous devons persister." 

Tous les festivals aujourd'hui sont en déficit, et pas seulement ceux liés à la musique. On voit bien aujourd'hui qu'avec le Covid, il est difficile pour les populations de retourner vers les festivals.

Guy Lefrand, maire d'Evreux

Mais à Evreux tout le monde ne partage pas cette analyse, en particulier les partisans de l’ancien festival "Le Rock dans tous ses états". Le maire d’Evreux y avait mis fin, estimant que la gestion financière était calamiteuse. 

Timour Veyri, conseiller municipal d’opposition proche des membres de l’ancien festival, lui renvoie le compliment. "On avait un festival qui marchait très bien, qui était renommé dans l'Europe entière. On a remplacé ça par un festival de copains où chaque année les ébroïciens épongent les dettes de Guy Lefrand et des ses amis, ce n'est plus possible."

Le Festival aura-t-il lieu en 2023 ?

L'hippodrome de Navarre vibrera-t-il aux sons des guitares l'année prochaine ? Ce qui est presque certain, c’est qu’une édition 2023 aura lieu. Selon quelle formule ? C’est encore un mystère. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité