Eure : un commerçant et ses clients séquestrés lors d'un vol à main armée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet
Véhicule de la gendarmerie
Véhicule de la gendarmerie © France Télévisions

Un bar-tabac de Boisset-les-Prévanches (Eure) a été la cible de voleurs qui, le 28 décembre 2021, ont profité d'une livraison de cigarettes pour passer à l'action. La gendarmerie lance un appel à témoins

Un vol à main armé a été commis le mardi 28 décembre 2021 dans le bar-tabac de Boisset-les-Prévanches, une commune rurale du département de l'Eure située entre Pacy-sur-Eure et Saint-André-de-l'Eure, au sud-est d'Evreux.

Séquestrés dans l'arrière-boutique

Un peu après l'ouverture de l'établissement, et alors qu'un camion de livraison venait d'arriver pour apporter des cartouches de cigarettes, plusieurs malfaiteurs ont fait irruption, armes à la main.

Ces individus, qui avaient le visage dissimulé par des cagoules, ont contraint les livreurs, le commerçant et les deux clients présents à se regrouper pour être enfermés dans l'arrière-boutique du bar-tabac-journaux-épicerie-dépôt de pain. 


Une fois seuls, les braqueurs ont fait masse sur les cigarettes et paquets de tabac du bar et ceux stockés dans le camion de livraison.  

Cette attaque a débuté à 6h15 et a pris fin à 7h15, heure à laquelle les séquestrés ont été libérés par une boulangère qui livrait du pain et qui a entendu les appels au secours, rapportent nos confrères du quotidien régional Paris-Normandie.

Les gendarmes, qui ont ouvert une enquête, lancent un appel à témoins.  

Toute personne pouvant fournir des renseignements intéressant l’enquête est invitée à contacter la gendarmerie au 02. 32. 29. 57. 17.       

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.