A Evreux, des apprentis journalistes racontent la vie des quartiers

© France Télévisions
© France Télévisions

Lancée pour lutter contre l'image négative des quartiers dans les médias, l'agence de presse des quartiers d'Evreux a fait sa rentrée au début du mois. Elle rassemble treize apprentis journalistes qui vont alimenter un fil d'informations consacré au quotidien des cités.
 

Par Elina Weil

Début février, des jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) du département de l'Eure ont effectué leur rentrée au sein de l'@gence². Pour le moment, treize candidatures ont été retenues. Ces apprentis journalistes vont alimenter un fil d'infos consacré à l'actualité des quartiers, pour battre en brèche les idées reçues.

La journée de l'@gence ² commence par une conférence de rédaction. Le rédacteur en chef rappelle à chaque jeune sa mission de la journée.


21 agences en France, une en Normandie 


Cet organe de presse a été fondé au niveau national par des personnes soucieuses de l'image des quartiers, selon elles trop souvent caricaturale et anxiogène. A terme, il y aura 21 agences en France, dont une en Normandie, installée à La Madeleine à Evreux. La vocation est double.
 
Des apprentis journalistes racontent la vie des quartiers.

" Nous sommes un média traditionnel à la différence près que nous n’intervenons que sur les quartiers " Politique de la Ville " et parallèlement à ça, on a aussi vocation à former une quinzaine de jeunes aux métiers du journalisme et de la communication " (Gilles Motteau, rédacteur en chef de l'@gence²).

Par binôme, les jeunes journalistes se rendent sur le terrain, par exemple pour faire un reportage sur un garage solidaire installé à la Madeleine.
 
© France Télévisions
© France Télévisions


" Pouvoir s'exprimer est une chance "


Pour Dylan Juan de Mendoza, l'un des apprentis journalistes, prendre et donner la parole a de la valeur : " Pouvoir s'exprimer est une chance, un droit que tout le monde a et je pense qu'avoir une agence de presse qui travaille au sein des quartiers et leur est uniquement dédiée, ça pourra ouvrir les yeux et changer les mentalités de beaucoup de personnes ".

Deux professionnels encadrent les treize jeunes, qui connaissent bien le quotidien de ce que l'on appelle aussi les banlieues.

" Comme on a vécu dans les quartiers, on sait ce qu’il s’y passe, on peut l’expliquer donc (...), mais le plus simple, c’est de laisser parler le peuple qui y habite " (Dylan Gargala, apprenti journaliste).
 
© France Télévisions
© France Télévisions


L'agence des quartiers fournira un fil d'informations aux rédactions et aux entreprises qui le souhaitent. Cet organe de presse ne sera pas un journal des bonnes nouvelles. Mais tout sera fait pour passer du sensationnel à l'essentiel.
 

Sur le même sujet

Les + Lus