Evreux : les maisons de la cité "américaine" Lafayette ne seront pas détruites

C'est une cité "fantôme"où ont vécu des centaines de familles américaines de 1958 à 1967 lorsque la base d'Evreux était base de l'OTAN. Il fut question de démolir ces maisons. Aujourd'hui un nouveau projet pévoit de les réhabiliter.

Pavillons de plain pied, larges allées dans la verdure, une cité à l'américaine
Pavillons de plain pied, larges allées dans la verdure, une cité à l'américaine © Image aérienne "Evreux portes de Normandie"

23 hectares, 173 maisons et seulement 6 familles qui vivent encore dans cet écrin de verdure, à l'orée des bois du quartier St Michel. L'ambiance est étrange, nostalgique, parfois inquiétante. Des maisons son murées. Elles ont été saccagées, taguées.

C'est une cité américaine. Des maisons sans étage, de larges allées pour de grandes voitures, aucune clôture pour les jardins. La cité porte le nom de Lafayette, l'allié de l'indépendance Américaine.
 
© France 3 Normandie

Les derniers occupants de cette cité défendent ce lieu.  Le récent projet de démolition des maisons pour construire 270 logements s'éloigne. La ville et la communauté Evreux Portes de Normandie  souhaitent que les maisons soient réhabilitées.

Cette cité entourée de végétation n'est plus considérée comme désuète mais comme écologique.
 

C'est la campagne à la ville. C'est magnifique ! Les Américains étaient très gentils. On faisait des barbecues sur le rond-point. C'était super.

 
Evreux : la cité américaine "Lafayette" va être réhabilitée


Evreux, à l'heure américaine 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture urbanisme aménagement du territoire environnement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter