Nicolas Bay du Rassemblement national visé par une enquête pour provocation à la haine raciale à Evreux

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM et AFP

Nicolas Bay, tête de liste du Rassemblement national aux élections régionales en Normandie, a publié sur sa page Facebook une vidéo tournée devant le chantier d'une mosquée. Le Parquet d'Evreux a ouvert une enquête pour provocation à la haine raciale. 

Le 5 mai dernier, le candidat du Rassemblement national aux Régionales en Normandie, Nicolas Bay, était en déplacement dans le secteur d'Evreux. Au programme, visite d'un commissariat, tractage sur le marché mais aussi passage par le chantier d'une mosquée à Guichainville afin de tourner une vidéo dénonçant "des paysages normands défigurés" et "l'islam politique qui se propage partout en France et ici même en Normandie". Cette vidéo a ensuite été postée sur la page Facebook du député européen et, à l'heure où nos écrivons ces lignes, est toujours en ligne.

Cette vidéo a fait l'objet de plusieurs signalements, à commencer par celui de la grande mosquée de Paris qui a porté plainte. Les élus du groupe d'opposition de gauche au conseil municipal d'Evreux ont également adressé un courrier au procureur d'Evreux pour signaler et dénoncer cette vidéo. Parmi eux, Timour Veyri, premier fédéral de l’Eure du PS. Le 9 mai, ce dernier déclarait sur Twitter que Nicolas Bay s'en prenait "à nos concitoyens musulmans."

durée de la vidéo: 00 min 42
Timour Veyri (PS) réagit aux propos de Nicolas Bay (RN)

En République, ces discours de haine ne doivent jamais être tolérés. Dès demain,je signalerai cette vidéo à la procureure de la République. 

Timour Veyri

Les élus du groupe d'opposition de gauche au conseil municipal d'Evreux soulignent également, exemples à l'appui, que la publication du responsable du RN a suscité sur sa page Facebook des commentaires qui, "outre leur caractère raciste, (...) appellent, sans équivoque possible, à la violence contre les musulmans fréquentant cette mosquée".

Suite à ces signalements, le Parquet d'Evreux a décidé d'ouvrir une enquête pour provocation à la haine raciale visant la tête de liste RN aux Régionales en Normandie, Nicolas Bay. L'AFP a pu avoir confirmation de cette information ce mercredi 19 mai.

En campagne à Eu, Nicolas Bay "persiste et signe"

La tête de liste du "rassemblement national" assume ses propos. En campagne des régionales à Eu le 21 mai, il explique que les salles de cultes "discrètes" ne lui posent pas de problème, mais pas les mosquées "monumentales".  L'élu dénonce aussi l"islamo-clientélisme" d'élus locaux. 

durée de la vidéo: 00 min 45
Nicolas Bay réagit après sa vidéo sur la mosquée d'Evreux

"Avoir des mosquées monumentales avec minaret en Normandie ce n'est pas acceptable et défigure le paysage. Nous parlons d'une mosquée qui est monumentale avec une école coranique et un minaret"