Première semaine des ressourceries à Evreux : un moyen de lutter contre le gaspillage

Le réseau national des Ressourceries organise  la première semaine des Ressourceries. Leur rôle : collecter, valoriser et redistribuer les objets du quotidien dont nous n'avons plus besoin. Un bon point pour la planète et pour le porte-monnaie !

Par Béatrice Rabelle

La "récup" a le vent en poupe depuis quelques années. Volonté de ne plus jeter, de donner une seconde chance aux objets que nous n'aimons plus ou qui n'ont plus d'utilité chez nous. Des objets récupérés, entre autres, par les ressourceries. Une semaine nationale leur est dédiée, pour leur offrir plus de visibilité

A Evreux, il existe pas moins de trois ressourceries. Elles donnent une seconde vie aux chaises, aux assiettes, aux lampes ou aux manteaux. Moins de déchets, donc moins d'enfouissement et d'incinération.

Un bon point pour la planète et pour le porte-monnaie, car les ressourceries pratiquent des petits prix, proches de ceux des " foires à tout". Les consommateurs sont de plus en plus séduits, attirés par cette démarche qui permet de lutter contre le gaspillage.
Christophe Thiésse, coordinateur des trois ressourceries de l'Eure, est affirmatif :

On est dans une période où les gens comprennent de plus en plus que le gaspillage et l'obsolescence programmée ne sont plus acceptables


Le Sénat étudie depuis le 24 septembre le projet de loi sur l'économie circulaire. Grâce à cette loi, le réseau des ressourceries devrait se développer, passant en quelques années de 157 à 2000 ressourceries en France.  

L'idée c'est de générer un fond solidaire pour les acteurs du réemploi, qui permettrait de créer des structures supplémentaires et à terme 70 000 emplois "verts" .

VIDEO : le point sur les ressourceries dans l'Eure 

 

Première semaine des ressourceries en France : le point dans l'Eure



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus