TEMOIGNAGE. Le maire de Bazincourt agressé en voulant stopper le rodéo d'un motocross

Le maire de Bazincourt-sur-Epte (Eure) a été agressé en voulant stopper le rodéo d'un motocross, dimanche 21 février 2021. Il témoigne.

Le maire a enregistré son agression.
Le maire a enregistré son agression. © FTV

Hervé Glezgo, maire de Bazincourt-sur-Epte (Eure), a été pris à partie par trois individus après avoir voulu arrêter le rodéo d'un motocross, dimanche 21 janvier 2021. Maire depuis moins d'un an, l'élu de 35 ans, s'est rendu sur le lieu où un jeune s'adonnait à un rodéo sauvage avec sa moto après l'appel d'une riveraine. 

Je me suis garé en travers pour lui bloquer la route.

raconte l'élu

Il décide alors de filmer son premier échange avec le motard. Selon l'habitante qui a signalé l'infraction, "le jeune homme, en partant, a jeté la moto par terre et le maire, pour libérer la route, a mis la moto dans mon jardin".

L'élu a décidé de filmer l'échange avec le motard.
L'élu a décidé de filmer l'échange avec le motard. © FTV

Quelques minutes plus tard, le jeune homme est revenu accompagné de deux de ses amis pour récupérer la moto. C'est à ce moment que le groupe a commencé à être violent envers le maire de la commune. 

Celui qui poussait la moto a mis plusieurs coups avec ses roues, j'ai reçu plusieurs coups dans les jambes. Un de leurs collègues est arrivé et il a essayé de me ceinturer pour me faire tomber"

relate le maire

Cette agression vaudra au maire 2 jours d'Interruption Temporaire de Travail. Les trois jeunes de 18 à 20 ans ont été interpellés, seul l'un d'eux sera poursuivi pour violences sur personne dépositaire de l'autorité publique. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité sécurité routière justice témoignage