A Saint-Philbert-sur-Risle, les salariés de Nestlé Purina inquiets des suppressions de poste annoncées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Clé Arouche
Le site de Saint-Philbert-sur-Risle (27)
Le site de Saint-Philbert-sur-Risle (27) © France 3 Normandie

Le 12 février dernier, Nestlé Purina Petcare a présenté aux syndicats un plan de restructuration comprenant 231 suppressions de postes en France. Le groupe compte cinq sites sur le territoire national dont celui de Saint-Philbert-sur-Risle dans l'Eure.  

La direction justifie ces suppressions de postes par une évolution de ses activités industrielles.

Ce plan de transformation n'entraînera pas de licenciement. Le groupe évoque un plan de départs volontaires.

A Saint-Philbert-sur-Risle, 49 postes seront supprimés d'ici à 3 ans. L'usine de production d'alimentation pour chiens et chats passerait ainsi de 166 CDI à 117 CDI. Des départs en préretraite pour les salariés âgés d'au moins 56 ans sont envisagés.

La première réunion de négociations entre syndicats et direction ce jeudi 7 mars n'a rien donné. La prochaine aura lieu le 20 mars prochain. 

Les précisions de Stéphane Gérain et Eric Lombaert. ( Montage : Xavier Robert)

" Les salariés qui vont être touchés en priorité sont ceux employés à la fabrication, au packaging et à l'entreprôt puisqu'il y a un investissement de 2 millions d'euros pour automatiser cette zone"  Christophe Lopez, secrétaire du Comité d'entreprise - CGT

 

A Saint-Philbert-sur-Risle, les salariés de Nestlé Purina inquiets

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.