Fabien Mercadal, le coach de la descente du Stade Malherbe Caen, n'aura pas fait la saison entière au Cercle de Bruges

Il disait trouver le foot belge plus "sexy" à son arrivé à Bruges en juillet 2019. 3 mois après, il est remercié. / © Yves Salvat /Maxppp
Il disait trouver le foot belge plus "sexy" à son arrivé à Bruges en juillet 2019. 3 mois après, il est remercié. / © Yves Salvat /Maxppp

Fabien Mercadal a été engagé au Cercle de Bruges au début de l'été, trois semaines après sa mise à l'écart du Stade Malherbe de Caen et la descente du club normand en Ligue 2. Trois mois plus tard, le Cercle de Bruges le limoge : le club, au plus mal, est lanterne rouge de la Jupiler pro League.

Par Alexandra Huctin

Il aura tenu trois petits mois. Trois mois à la tête du club belge, club satellite de l'AS Monaco : le cercle de Bruges. Et pourtant Fabien Mercadal s'était déclaré heureux de son arrivée en Belgique en juillet dernier, après une saison difficile à Caen et une relégation difficile à digérer.

A 47 ans, le technicien a été remercié ce 7 octobre 2019, avant même le mercato d'hiver.

Depuis plusieurs semaines, on le savait en difficulté. En effet, à Bruges, les dirigeants et les supporters n'ont pas du tout digéré de se faire éliminer de la coupe nationale, par un club de D4.

Côté championnat les comptes n'étaient pas bon non plus : avec 1 victoire  pour 9 défaites, la saison avait franchement mal commencé. 
Lanterne rouge du championnat Belge de D1, le Cercle de Bruges ne souhaite pas aller plus loin dans sa collaboration avec le coach Français qui espérait  pourtant rebondir là-bas. 

Twitter- "Le Cercle de Bruges a décidé aujourd'hui de mettre fin à sa collaboration avec Fabien Mercadal", annonce sur son compte twitter officiel le club de D1 Belge ce lundi 7 octobre

 

Sur le même sujet

Les + Lus