Fortes chaleurs : attention à votre cœur

Les fortes chaleurs peuvent avoir des conséquences sur votre coeur / © PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP
Les fortes chaleurs peuvent avoir des conséquences sur votre coeur / © PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP

Les fortes températures, appréciées des vacanciers, peuvent toutefois avoir des conséquences néfastes. Notamment sur votre cœur. Voici donc quelques recommandations alors que l’été est bel et bien arrivé en Normandie.
 

Par Layla Landry

Des températures qui flirtent avec les 30 degrés partout dans la région. Pas de doute, l’été est arrivé en Normandie et un air de vacances flottent un peu partout sur nos côtes. Même s’il n’est pas question de parler de canicule, la Fédération française de Cardiologie alerte sur la conséquence des fortes chaleurs… sur notre cœur.

La chaleur a un effet concret sur notre corps : la dilatation des vaisseaux cutanés. Elle entraîne une répartition de notre sang vers les extrémités. Concrètement, notre cœur va donc devoir fournir plus d’effort pour continuer de faire circuler le sang : « de 10 à 15 pulsations/minutes » supplémentaires.
 

Des personnes vulnérables


Pas de quoi s’alarmer donc mais il faut être vigilant. Certaines personnes sont plus vulnérables que d’autres comme les insuffisants cardiaques, les personnes âgées ou les enfants.

Voici donc les recommandations de la Fédération française de Cardiologie afin que notre cœur puisse garder le rythme… et profiter de l’été en toute tranquillité :
 
Les personnes les plus à risque sont les insuffisants cardiaques, les personnes âgées ainsi que les enfants / © Fédération française de Cardiologie
Les personnes les plus à risque sont les insuffisants cardiaques, les personnes âgées ainsi que les enfants / © Fédération française de Cardiologie
Les personnes les plus à risque sont les insuffisants cardiaques, les personnes âgées ainsi que les enfants / © Fédération française de Cardiologie
Les personnes les plus à risque sont les insuffisants cardiaques, les personnes âgées ainsi que les enfants / © Fédération française de Cardiologie


Pas de canicule mais de fortes chaleurs


Pour pouvoir parler de canicule, il faut des températures qui atteignent ou dépassent 30 degrés pour le nord de la France (35 degrés pour le sud) pendant plusieurs jours. Dès dimanche, la météo devrait se gâter avec des risques d’orage et les températures devraient légèrement baiser. Mais il est toujours bon de rappeler ces quelques conseils utiles à l’orée d’un été qui s’annonce particulièrement chaud.


 

Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus