Honeywell : réunion de la dernière chance

Tout Condé-sur-Noireau se mobilise en attendant la table ronde de ce mardi pour tenter de sauver l'usine.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
video title

Honeywell : réunion à Condé-sur-Noireau

Une réunion préparatoire à la table ronde de demain ou comment convaincre le groupe américain de ne pas abandonner Condé en fermant l'usine en 2013.

C'est la réunion de la dernière chance pour les salariés et les élus de Condé-sur-Noireau. A leur demande, le préfet du Calvados organise ce mardi après-midi une rencontre avec les dirigeants du groupe américain.

Ces derniers se disent prêts à les écouter, mais il est peu probable qu'ils reviennent sur leur décision de fermer l'usine condéenne en juin 2013.


Les pouvoirs publics avanceront cependant des propositions pour les faire changer d'avis : construction d'une nouvelle usine plus moderne, aides à la formation, aides à la dépollution du site...


A la clé : 323 emplois et la survie de la vallée dont la vocation a toujours été la sous-traitance automobile. Elle a payé le prix fort pour cela, celui des maladies de l'amiante.


Mais pour Honeywell, géant américain de l'industrie aux bénéfices considérables (860 millions de dollars au 3ème trimestre 2011) la page semble être déjà tournée.


Une nouvelle usine de plaquettes de freins est en chantier en Roumanie
 avec tout ce qui se fait de plus moderne en la matière. Sans compter une main d'oeuvre bon marché là-bas. les investissements sont déjà réalisés, avec le soutien de l'Union Européenne. Alors la vieille usine dépassée de Condé...


Pour autant, les Condéens ne baissent pas les bras. Les salariés d'Honeywell sont appelés à se rassembler devant la préfecture du Calvados à partir de 15h00 et les commerçants fermeront boutique en signe de solidarité, le temps de la réunion.



 



>> A suivre, les reportages de Pierre-Marie Puaud et Lucie Denechaud à Condé-sur-Noireau et de Erwan de Miniac et Stéphanie Lemaire à la préfecture du Calvados à Caen.