Routes : un week-end sous surveillance

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie du Mesnil-Adelée

Annoncé noir par Bison Futé, ce chassé-croisé est moins chargé que prévu. Prudence toutefois, les gendarmes veillent.

video title

video title

Contrôles routiers renforcés pour le chassé-croisé

Tout ce week-end, attention sur la route. Pour le chassé-croisé des juilletistes et aoûtiens, une centaine de policiers et gendarmes est mobilisée sur neuf points de contrôle en Seine-Maritime.

643 kilomètres de bouchons samedi à la mi-journée au niveau national... c'est moins que prévu. Le grand chassé-croisé des vacances n'a donc pas viré au cauchemar pour les automobilistes. Un week-end plus orange que noir sur les routes... à la grande surprise des vacanciers. Et peut-être aussi des forces de l'ordre, particulièrement mobilisées.

Une centaine de policiers et gendarmes en Seine-Maritime, répartis sur neuf points de contrôle majeurs... il fallait frapper fort. Premiers visés : les axes principaux, notamment les autoroutes. L'A28, par exemple, voit passer 28.000 véhicules par jour habituellement. Selon les forces de l'ordre, cette fréquentation devait doubler pendant ce chassé-croisé.

Une opération visibilité commencée dès vendredi. En trois heures seulement, près de 90 infractions ont été relevées dans tout le département. Prudence donc, sur la route des vacances ou du retour... Cette mobilisation massive continue jusqu'à ce soir.

Pour voir le reportage de Magali Nicolin et Stéphane L'Hôte sur cette opération de sécurité routière, cliquez sur la première vidéo.

Pour voir le reportage de Valere MBea et Cyril Duponchel sur la fréquentation des routes ce samedi, cliquez sur la seconde vidéo.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité