Solitaire du Figaro: cap sur Caen

Publié le Mis à jour le
Écrit par admin .

Départ de la 42e édition ce dimanche à 11 heures de Perros-Guirec

Après un prologue vendredi, en guise de tour de chauffe, les choses sérieuses commencent ce dimanche pour les 47 participants de la 42e édition de la Solitaire du Figaro. Départ programmé à 11 heures pour une première étape de 320 milles qui devrait mener les navigateurs de Perros-Guirec à Caen.

Le départ devrait se faire tout en douceur avec un vent relativement faible: cinq noeuds maximum. A celà s'ajoute un fort cefficient de marée. La Direction de la course a donc décidé de modifier légèrement le parcours afin de dynamiser la course.

Dans les startings-blocks, trois anciens vainqueurs de la course: Eric Drouglazet (2001), Jérémin Beyou (2005) et Nicolas Lunven (2009).  A leurs côtés, des habitués de la course, comme Gildas Morvan, Thierry Chabagny, Jeanne Grégoire ou Erwan Tabarly. Mais les "bizuts", une dizaine d'inscrits, espèrent bien tirer leur épingle du jeu. L'un d'entre eux, Alexis Littoz-Baritel, sur Savoie Mont-Blanc, a remporté vendredi le prologue de la course. Certes, cette introduction, amputée pour cause de vent faible et de forts courants, ne compte pas pour le classement général, mais elle permet de se situer par rapport à ses concurrents et cette victoire constitue un signe encourageant pour ce navigateur de 28 ans.

Le navigateur caennais, Fabien Delahaye, sur son bateau "Port de Caen-Ouistreham", est arrivé 23e de ce prologue. En dépit de ce classement modeste, il tire un bilan globalement positif, sur son site internet, de ce premier contact avec la compétition: "ce n'était pas un prologue très intéressant mais celà m'a permis de voir que tout va bien à bord. J'ai bien réglé le bateau pour le petit temps et je suis prêt à partir dimanche."

Les premiers bateaux devraient pointer au large de Caen mercredi matin.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité