La cinquième édition de l'Open de tennis de Caen bat son plein

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elise Ferret

Pour la cinquième année consécutive, en 48 heures chrono, le Zénith de Caen a été transformé en courts de tennis. La salle de spectacle accueille les meilleurs joueurs français. Plus de 10 000 spectateurs sont attendus pendant quatre jours.

Hier soir, ils étaient 3000 spectateurs à assister aux quarts de finale et à la victoire tranquille de Paul-Henri Mathieu. "C'est à chaque fois une fierté et une joie de pouvoir revenir jouer au Zénith à Caen. Je suis toujours très bien accueilli par le public. C'est toujours une joie" a-t-il affirmé à notre micro. Désormais 95ème joueur mondial, il s'est imposé en deux set 6/3 6/4." Puissant au service (9 aces), Lamasine a tenu le rythme dans l'échange. Pas suffisamment cependant pour troubler le jeu de Mathieu qui avec 17 points gagnants parvenait à faire le break une fois dans chaque manche." peut-on lire sur le site internet de l'évènement. Le parrain du tournoi va jouer en finale contre la tête de série numéro une du tournoi Jo-Wilfried Tsonga.


Tommy Robredo contre Jules Marie

L'autre quart de finale opposait Tommy Robredo, ex numéro 5 mondial, au jeune Caennais, Jules Marie. "Jules Marie a tenu bon, ne s'inclinant dans la première manche que 6/4 après avoir sauvé de nombreuses balles de sets" commentent les organisateurs sur la page web. Robredo l'a emporté en deux manches 6/4 6/1 . "C'est un tournoi que je ne connaissais pas avant, ici c'est plein, le stade est génial, je suis agréablement surpris"  a commenté le joueur. Prochaine étape pour Robredo, une rencontre avec Benoît Paire dès demain.


Reportage Florent Turpin et Gildas Marie

durée de la vidéo: 01 min 48
Open de Caen
Paul-Henri Mathieu: 95ème joueur mondial
Tommy Robredo: 42ème joueur mondial

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.