• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La réunification de la Normandie vue par les grandes figures politiques bas-normandes: Louis Mexandeau

L'ancien ministre Louis Mexandeau nous livre son avis sur la réunification de la Normandie
L'ancien ministre Louis Mexandeau nous livre son avis sur la réunification de la Normandie

A la veille des élections régionales et de la réunification normande, France 3 Basse-Normandie a recueilli l’avis d’hommes et de femmes qui ont été des acteurs majeurs de la région. Cette semaine, l'ancien ministre Louis Mexandeau nous livre son analyse de la fusion.

Par Bernard Gouley et CM

A la veille des élections régionales et de la réunification normande, France 3 Basse-Normandie a recueilli l’avis d’hommes et de femmes qui ont été des acteurs majeurs de la région : maires, députés, responsables de collectivités. Ils ont tous à un moment occupé ces postes; ils ont parfois aussi cumulé les fonctions. Cette semaine, Louis Mexandeau explique comment il analyse la fusion des deux Normandie.


Le parcours de Louis Mexandeau

Louis Mexandeau, né le 6 juillet 1931 dans le Pas de Calais, s’est installé à Caen pour enseigner. De 1973 à 2002 il fut à intervalle régulier député du calvados. Entre 1983 et 2008, il est  conseiller municipal de Caen. Il a siégé au conseil général presque 20 ans entre 1973 et 1992 et, de 1986 à 2002,  au conseil régional de Basse Normandie. Plusieurs fois ministre sans discontinuer entre 1981 et 1986, il fut chargé ce que l’on appelait à l’époque les PTT, les postes et télécommunications. Puis de 1991 à 1993, il a été secrétaire d’état chargé des anciens combattants.

"Il ne faut pas que la Basse-Normandie devienne le triangle de l'oubli"

Pour Louis Mexandeau, la réunification de la Normandie relève de l'évidence. "Cette fusion est inscrite dans l'histoire, dans la géographie". Cependant, l'ancien ministre met en garde les artisans de cette réunification. "Il ne faut pas que la Basse-Normandie devienne le triangle de l'oubli". La solution: faire de Caen la capitale de cette nouvelle Normandie, "parce que ça permet véritablement d'équilibrer".

Interview de Louis Mexandeau

Réunification normandie: avis de Mexandeau

Sur le même sujet

Festival La vache et le Caribou 2019

Les + Lus