Cet article date de plus de 5 ans

Latifa Ibn Ziaten, figure maternelle de la lutte contre la radicalisation

"Veillez sur vos enfants dès le plus jeune âge", c'est la parole de la mère d'Imad Ibn Ziaten, victime du terroriste Mohamed Merah. Cette habitante de l'agglomération rouennaise a consacré son année à la prévention de la radicalisation
Latifa Ibn Ziaten se consacre à la prévention de la radicalisation
Latifa Ibn Ziaten se consacre à la prévention de la radicalisation © David Cormier/Max PPP


Latifa Ibn Ziaten sent qu'elle est utile en allant dans les cités parler avec des jeunes gens perdus.

Son fils est mort exécuté par Mohamed Merah le 11 mars 2012 à Toulouse. Le jeune sous-officier s'était rendu à un rendez-vous pour vendre sa moto. Un piège tendu par Merah, jeune français de 24 ans qui a assassiné 7 personnes, dont 3 enfants.

Latifa Ibn Ziaten a décidé de consacrer une grande partie de sa vie à la prévention du terrorisme, la défense de la laïcité et le dialogue entre les religions. Elle a crée une association "Imad Ibn Ziaten, pour la jeunesse et la paix"

Elle est lauréate du prix  pour la prévention des conflits de la fondation Jacques Chirac.

Interview de Latifa Ibn Ziaten par Julie Howlett le 23 décembre 2015

durée de la vidéo: 04 min 29
Interview de Latifa Ibn Ziaten dans le 19/20 du 23 décembre 2015



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société terrorisme faits divers femmes famille