Le collège Cervantes à Vernon vandalisé dans la nuit de dimanche à lundi (13juillet)

Le maire de Vernon a réagi après la vague de violences qui a touché la ville. 

Par Guillaume Bertrand

"C'est inacceptable et nous allons réagir rapidement" a commenté Sébastien Lecornu ce mardi 14 juillet après les deux nuits qui ont agité la ville de Vernon (Eure). 

Une vitre cassée au collège Cervantes / ©
Une vitre cassée au collège Cervantes / ©


Dans le quartier des Boutardes dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 juillet, le collège Cervantes a été la cible d'actes de vandalisme. Vitres brisées, biens dégradés ; il est prévu de renforcer les rondes autour de l'établissement.

Le lendemain, c'est rue de la Guitoune que les violences ont éclaté. Neuf voitures brûlées, certaines par contamination. Sébastien Lecornu a affirmé son soutien aux forces de l'ordre ce matin dans son discours à la cérémonie du 14 juillet. 

Dans un communiqué, le président du département de l'Eure, fraîchement élu, déclare avoir prévu un renforcement de la surveillance à Vernon. Au programme, une cinquantaine de caméras de vidéo-surveillance seront installées dans la ville. 

Les services du Département ont aussitôt réagi afin de protéger les lieux et une plainte va être déposée. 

Sur le même sujet

Manifestation de soutien au Squat du Marais

Les + Lus