Cet article date de plus de 5 ans

Les tentatives de traversée de la Manche risquent de se multiplier suite au "Brexit"

Le préfet maritime de la Manche et mer du Nord en visite à Fécamp a dit craindre "un été particulier". Les migrants pourraient être nombreux à tenter le "tout pour le tout"
© France 3 Normandie


Le 28 juin, six migrants iraniens ont été secourus au large de Boulogne-sur-Mer sur leur "coquille de noix", un zodiac de 4 mètres.... C'était 3 jours après la proclamation du vote des britanniques.

Ces traversées à haut risque parmi les cargos risquent d'augmenter.  "Nous craignons que les tentatives de passage vers les îles anglo-normandes ne se fassent sur de petites embarcations de fortune, ce qui met leur vie en danger et le vrai risque est de trouver un petit Aylan sur nos côtes" a dit le préfet maritime de la manche Pascal Ausseur.

La vigilance est renforcée. 

Les migrants savent que des accords sur l'immigration et la frontière entre l'Europe et l'Angleterre sont susceptibles d'évoluer. Ils pourraient être plus nombreux cet été à tenter la traversée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration réunification de la normandie politique fusion des régions réforme territoriale