Omar, le fils d'Oussama ben Laden vend ses toiles dans un village de Normandie

Installé en Normandie avec sa compagne depuis plusieurs années, Omar Ben Laden, l'un des fils du terroriste responsable des attentats du 11 septembre, voit ses peintures exposées à la vente ce samedi 3 avril dans une brocante du Teilleul dans le sud Manche.

Ces œuvres réalisées par Omar Ben Laden sont vendues entre 700 et 1000 euros.
Ces œuvres réalisées par Omar Ben Laden sont vendues entre 700 et 1000 euros. © N. Dalaudier / FTV

C’est une actualité qui ne manque pas de bouleverser le quotidien relativement tranquille d’une petite commune du sud de la Manche. Le Teilleul et ses 1600 âmes accueillent depuis plusieurs jours une exposition un peu particulière. Omar, l'un des fils du terroriste Oussama Ben Laden, devenu normand d’adoption, expose 17 peintures destinées à la vente à l’occasion d’une brocante.

Pour la première vente qu’il réalise dans le monde, Omar nous fait le plaisir et l’amitié de nous confier une partie de ses œuvres.

Pascal Martin, brocanteur et conseiller municipal à Gorron

L'une des 17 toiles signées Omar Ben Laden.
L'une des 17 toiles signées Omar Ben Laden. © FTV

L’annonce faite le 1er avril via la page Facebook du brocanteur et de sa femme n’était pas un poisson d’avril. Des peintures signées OBL 2021 surplombent désormais les allées où se mêlent vêtements, meubles et de multiples œuvres d’art. Le résultat d’une amitié nouée entre les deux hommes, Omar étant au départ, client de Pascal Martin.

"Quel est l’avenir de quelqu’un qui est le fils d’un terroriste ?"

Le professionnel a donc tout naturellement accepté d'exposer les œuvres de son nouvel ami. "Comme tout artiste, on retrouve dans son oeuvre ce qu’il a vécu. J’y perçois à la fois une enfance un petit peu heureuse en Arabie Saoudite, les Ben Laden étaient une famille très aisée, mais aussi le fait qu’il a vécu des choses horribles. Son père l’a amené dans les montagnes en Afghanistan vivre dans les trous", analyse le brocanteur en attrapant un tableau.

C’est quelqu’un qui a été en contact avec la mort depuis sa plus tendre enfance et qui doit aujourd’hui se reconstruire et trouver un but, une finalité à sa vie. Quel est l’avenir de quelqu’un qui est le fils d’un terroriste à travers ce qu’il a fait dans le monde entier ?

Pascal Martin, brocanteur et conseiller municipal à Gorron

Sur l’un d’eux, une route d’un noir profond se perd dans l’horizon d’une nuit sombre. Pour Pascal Martin, la scène façonnée résume plutôt bien l’esprit qui se dégage de cet ensemble de toiles. "Le côté naïf de la peinture expressionniste montre une certaine nostalgie de l’enfance. Elle est mêlée avec beaucoup de mouvements, de couleurs sombres et témoigne de tourments. Il semble poser les questions "où est ce qu’on va, qu’est-ce-que je fais, quel est mon avenir ?" poursuit-il.

Il semblerait que le style et peut-être le nom de l'artiste aient convaincu des acheteurs ; deux tableaux ont déjà été vendus. Si le magasin ferme ses portes samedi en raison du confinement, le propriétaire assure qu'il est toujours possible d'effectuer une acquisition par téléphone.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite art culture peinture région normandie terrorisme ruralité société