La Manche placée en alerte sécheresse après un hiver et un été en déficit pluviométrique

L'eau vient à manquer dans la Manche / © Radio France/Maxppp
L'eau vient à manquer dans la Manche / © Radio France/Maxppp

Il y a eu cet été un peu partout des restrictions d'eau. Mais cette fois c'est l'étape de l'alerte sécheresse qui est franchi dans la Manche. Le Nord-Cotentin est une zone sensible. Les petites pluies du début du mois de septembre n'ont rien changé. 

Par Alexandra Huctin

Comme quoi, ça arrive même en Normandie, réputée pour sa pluviométrie ! Le département de la Manche fait face à une situation de sécheresse. "Elle est la conséquence de la faiblesse des pluies observées au cours de l’hiver 2018-2019 qui a entraîné un défcit important dans la
recharge des ressources en eau du département. Aucune difculté particulière n’afecte actuellement l’alimentation en eau potable dans le
département, notamment grâce aux transferts d’eau réalisés entre les gestionnaires des diférentes ressources "
, précise la préfecture. 

 

Le secteur sensible du Nord-Cotentin est très suivi

Les pluies intervenues au mois d’août et au début du mois de septembre n’ont pas permis de recharger les nappes d’eau souterraines. Les débits des cours d’eau poursuivent leur baisse. Par ailleurs, les prévisions météorologiques pour les 10 jours à venir (temps sec et augmentation des températures), ne permettent pas d’anticiper une amélioration de la situation. (Préfecture50)



Le préfet a décidé de placer l’ensemble du département en situation d’alerte sécheress à compter du 16 septembre.

Des mesures de restriction et d’information concernant les usages suivants -

Pour les collectivités locales :
• Le lavage des voiries est interdit entre 10h00 et 19h00, sauf impératif sanitaire.
• L’arrosage des pelouses et espaces verts est interdit de 10h00 à 19h00.
• L’arrosage des stades, des terrains de golf et des pistes hippiques est interdit entre 10h00 et
19h00.

Pour les agriculteurs :
• L’irrigation des cultures agricoles est autorisée uniquement du lundi matin 10h00 au samedi
matin 10h00 dans le respect des débits et volumes autorisés.
• L’abreuvement des animaux, ainsi que le nettoyage des salles de traite et des locaux d’élevage
pour des raisons sanitaires sont autorisés.
Pour les industriels :
• Tous les exploitants d’ouvrages hydrauliques installés sur une rivière ou ses bras secondaires
doivent obtenir l’accord préalable du service chargé de la police de l’eau avant toute
manoeuvre susceptible d’avoir une incidence sur la ligne d’eau et le débit du cours d’eau.
• Les activités industrielles et commerciales doivent privilégier toutes les conditions
d’exploitation permettant une économie d’eau (recyclage, circuits fermés,…).

Sur le même sujet

Rallye automobile Père et fille (25'40) Vachement Normand - octobre 2019

Les + Lus