Nucléaire. Incident à Orano La Hague, les salariés évacués de retour sur site

Le personnel est de retour sur site après la fuite d'acide nitrique du lundi 8 juillet. Selon la communication d'Orano, "les installations redémarrent de façon progressive".

Selon les services de communication du groupe, "l’ensemble du personnel Orano et entreprises est de retour sur site, qu’il soit posté ou en horaire normal. Les installations redémarrent de façon progressive".

Les opérations de pompage se poursuivent

Les opérations de pompage se poursuivent. Toujours selon Orano, "la moitié de l’acide est actuellement reprise. Un périmètre plus réduit a été maintenu à proximité immédiate des opérations".

Fuite d'acide nitrique à Orano La Hague

La suite d'acide nitrique, survenue à 4h du matin lundi 8 juillet 2024, est à l'origine de la fermeture du site de traitement et recyclage des combustibles nucléaires usés à Orano-La Hague (Manche). Les salariés ont été évacués, il n'y aurait à ce stage "aucun rejet dans l'environnement".

L'incident est survenu dans l'enceinte du site du traitement de combustibles nucléaires à Orano-La Hague (Manche). "Un déversement d'acide nitrique de 40m² a été détecté dans un atelier d'entreposage d'acide recyclé", informe Orano dans un communiqué de presse.

Ce liquide a été automatiquement récupéré dans un bac de rétention prévu à cet effet. Il n’y a eu aucun rejet dans l’environnement.

La communication d'Orano

Par mesure de précaution, un périmètre de sécurité a été délimité autour de la zone. Les salariés "non indispensables" ont été évacués ce matin et ceux qui devaient travailler aujourd'hui ont été priés de rester chez eux pendant la durée de l'opération. L'ensemble des installations du site a été mis à l’arrêt.

"Ce n'est pas un évènement radiologique, c’est-à-dire que nous n'avons pas déclenché le plan d'urgence", complète la communication d'Orano, quelques heures après les faits.

Des investigations sont en cours pour analyser les causes de l'incident.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité