Pénurie de carburant: la situation dans la Manche

© France 3 Basse-Normandie
© France 3 Basse-Normandie

Après l'Orne qui interdit l’achat de carburant hors réservoir et limite les approvisionnements aux stations services à 20 litres pour les véhicules légers et à 50 litres pour les poids lourds, la préfecture de la manche prend elle aussi des mesures restrictives. 

Par Stéphanie Potay

Le département de la manche compte 173 stations-service. 24 d’entre elles sont en rupture totale et 45 sont en rupture
partielle sur un carburant. La fermeture de plusieurs pompes résulte notamment d’achats de précaution des consommateurs. Devant faire face à un surcroît soudain de consommateurs, certaines stations ont décidé de limiter les approvisionnements à un nombre de litres maximum. Si la Manche n’est pas confrontée, à ce stade, à une pénurie de carburant, le Préfet de la Manche a décidé d’interdire la vente de carburant sous forme de jerricans et de bidons afin d’éviter le sur-stockage. Dans ce cadre, le Préfet de la Manche appelle chacun à faire preuve de civisme et de bon sens.
En outre, à titre de précaution, 1/4 des stocks de carburants est réservé aux véhicules prioritaires (services de secours, sécurité, énergie...).

Sur le même sujet

Les + Lus