L'expérience de physique-chimie tourne mal: les cheveux d'un collégien s'embrasent

Le collège Pasteur à Saint-Lô
Le collège Pasteur à Saint-Lô

Ce jeudi 1er juin, un enfant de 11 ans a été brûlé aux cheveux, à la tête, au torse et aux bras lors d'une expérience en cours de physique-chimie au collège Louis Pasteur. Les jours du collégien ne sont pas en danger.

Par Emilien David

L'accident s'est produit ce jeudi en début d'après-midi au collège Pasteur de Saint-Lô. Lors d'un Enseignement Pratique Interdisciplinaire, deux élèves âgés de 11 ans et leur professeur de physique-chimie réalisaient une expérience consistant à obtenir de l'encre à partir de pigments de fleur, une expérience reproduisant le mode de fabrication de l'encre qui était utilisée au moyen-âge pour les enluminures.

Ce n'est pas la première fois que cette expérience était menée. Mais cette fois-ci, au contact de l'éthanol (de l'alcool) versé par l'enseignante, les fleurs se sont embrasées et des flammes ont embrasé les cheveux d'un des deux collégiens.

Le professeur a immédiatement réagi en couchant l'enfant par terre et en lui appliquant des torchons humides sur le corps avant de la placer sous un jet d'eau. Le jeune garçon, qui, par réflexe, avait tenté d'éteindre les flammes, a également été brûlé au visage, au torse et au bras. Il a été transporté dans un premier temps à l'hôpital de Saint-Lô avant d'être transféré par mesure de précaution au CHU de Nantes, spécialisé dans le traitement des grands brûlés. 

Les jours du jeune garçon ne sont pas en danger. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l'accident. La forte chaleur pourrait être la cause de l'embrasement de la décoction de fleurs.


Reportage d'Erwan de Miniac et Ji Li
Intervenants:
- Jean Lhuissier, inspecteur d'académie de la Manche

Saint-Lô: l'expérience de physique-chimie tourne mal

 

Sur le même sujet

A Evreux un festival du film d'éducation

Près de chez vous

Les + Lus