Les militants pro-vélo manifestent contre l'allongement de la piste de l'aéroport Caen-Carpiquet et le trafic aérien

Une cinquantaine de militants de la véloruption, mouvement qui promeut le vélo comme moyen de déplacement, ont manifesté ce samedi 3 octobre devant l'aéroport de Caen-Carpiquet. Ils dénoncent le projet d'allongement de la piste et la pollution occasionnée par le trafic aérien. 
Une cinquantaine de militants de la vélorution ont manifesté contre le projet d'allongement de la piste d'aéroport Caen-Carpiquet ce samedi 3 octobre.
Une cinquantaine de militants de la vélorution ont manifesté contre le projet d'allongement de la piste d'aéroport Caen-Carpiquet ce samedi 3 octobre. © Gwenaelle Louis / France 3 Normandie
Partis de la maison du vélo à Caen en début d'après-midi, les militants pro-vélo et défenseurs de la planète ont rejoint sur leur deux roues l'aéroport Caen-Carpiquet en exposant leur pancarte "voiture, avion = pollution. Désintoxiquons nous avec la vélorution". 

La cinquantaine de militants, qui a scandé des slogans "avion ou climat, il faut choisir", a dénoncé le prolongement annoncé de la piste de l'aéroport.
Les manifestants veulent promouvoir des transports plus écologiques, comme le vélo ou le train.
Les manifestants veulent promouvoir des transports plus écologiques, comme le vélo ou le train. © Gwenaelle Louis

Le projet mené par Caen la mer avec l'appui du département du Calvados et de la Région Normandie prévoit qu'elle passe de 1 900 à 2 250m afin d'accueillir dans des conditions de sécurité des avions plus gros et ainsi booster la fréquentation du site. Coût de l'opération : 11 millions d'euros. 

"On nous dit toujours qu'il y a un problème de sécurité sur cette piste. Or, à Londres, l'un des aéroports a la même piste avec la même longueur que Caen Carpiquet. Et on n'a jamais entendu parler du fait qu'il y a des accidents. Alors que le nombre d'avions qui décollent et atterissent là-bas est autrement plus important qu'à Carpiquet. Donc, il faut voir les choses bien en face et bien objectivement" estime Christian Delabie, co-président de l'Association contre l'allongement de l'aéroport de Caen-Carpiquet.

"Un projet nuisible et inutile"

En manifestant contre le projet d'allongement de la piste, les militants réunis ce samedi à Caen-Carpiquet veulent plus largement protester contre le trafic aérien. Et espèrent promouvoir des modes de transports plus écologiques, dans le contexte sanitaire actuel. 

"L'opportunité nous est donnée de changer nos modes de déplacement. L'extension de la piste de l'aéroport de Caen-Carpiquet est, pour nous, un projet nuisibile et inutile. On milite pour se déplacer autrement. Soit à vélo soit par le train" détaille Véronique, d'Alternatiba Caen, mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale. 

L'enquête publique pour l'allongement de la piste de l'aéroport était prévu en mars puis au printemps, mais elle n'a toujours pas débuté. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports aériens vélo économie transports écologie environnement